Cloud : Amazon Web Services renchérit dans la guerre des prix

Cloud
Amazon Web Services Cloud

Amazon Web Services applique une nouvelle baisse de prix sur ses services cloud EC2. Effet de taille ou de concurrence ?

Rançon du succès ou guerre des prix ? Amazon Web Services (AWS) orchestre la 26e baisse tarifaire sur ses services cloud EC2 (Elastic Cloud Computing).

Relayée en tout et pour tout sur l’un des blogs officiels de la multinationale américaine, l’information aurait pu passer inaperçue, quoique le rabais est significatif.

Il est applicable depuis le 5 mars aux nouvelles instances E2 Reserved – Light, Medium et Heavy Utilization – qui s’exécutent sur Linux/UNIX, Red Hat Enterprise Linux et SUSE Linux Enterprise Server.

Amazon exploite la granularité récemment introduite dans sa tarification, avec à la clé une réduction variable selon la région géographique (emplacement du data center)

Les prix évoluent aussi en fonction du groupe d’instances : m1 pour Standard, m3 pour Second-Generation Standard, m2 pour High-Memory et c1 pour High-CPU.

A titre d’exemple, en Europe (centres de données localisés en Irlande), les économies se chiffrent à 27,7% sur l’offre High-Memory.

La générosité d’Amazon reflète-t-elle un réel abaissement des coûts consécutifs à l’obtention d’une masse critique ou est-elle dictée par la concurrence ?

Certes, le prix de revient baisse avec le succès et les volumes de consommation, comme le note Silicon.fr.

Mais si l’on suit le rythme des baisses, c’est plutôt la concurrence, principalement l’agressivité de Microsoft Windows Azure, qui a poussé dernièrement AWS à revoir ses prix.

La guerre des prix que se livrent les grands acteurs du secteur pourrait également s’accélérer en France avec l’arrivée des offres issues du “cloud souverain”.

cloud Amazon Web Services

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit photo : jörg röse-oberreich – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur