Cloud : Ubuntu One fait bon ménage avec Windows

Cloud
Ubuntu One

Canonical annonce le déploiement d’une version finale de son client Ubuntu One pour Windows XP et ultérieurs. Avec Dropbox en ligne de mire, ce service de stockage dans le cloud connaît une recrudescence consécutive de téléchargements.

Le client Ubuntu One pour Windows passe en version finale et la synchronisation dans le cloud de son éditeur Canonical, souvent boudée au profit d’un parc de solutions alternatives emmené par Dropbox, franchit un pas vers l’universalité.

Initialement destiné aux plus fidèles utilisateurs des distributions Linux, cette fonctionnalité d’hébergement de fichiers en ligne signée Canonical a fait ses débuts avec Jaunty Jackalope, la version 9.04 d’Ubuntu.

Codée en Python, elle a subi de vives critiques de la part de la communauté open source pour utilisation commerciale d’une marque sous licence publique GNU.

Mais la fondation Canonical est parvenue à faire passer l’orage. Aujourd’hui, tout détenteur d’un compte classique peut stocker sur son espace personnel jusqu’à 5 Go de données, contre 2 Go auparavant.

Dans l’absolu, c’est une capacité supérieure à ce qu’offre Dropbox. Et quand bien même le chapitre de la compatibilité Mac reste à résoudre, l’union avec Windows est désormais entérinée.

De l’avis de Mark Shuttleworth, le riche entrepreneur à l’origine d’Ubuntu, cette transition était nécessaire. “De nombreux utilisateurs de nos services n’ont d’autre choix que de travailler sur d’autres environnements malgré leur préférence affichée pour notre OS“, déclare-t-il.

Des suites de cette annonce, les requêtes et téléchargements se sont multipliés, notamment en provenance de terminaux Android. L’OS mobile de Google bénéficie en effet d’une application dédiée.

Les frontières logicielles abolies, le nuage de Canonical gagne en polyvalence et justifie une conception se caractérise par une grande liberté dans la synchronisation de documents et dossiers.

Aussi, quand Dropbox requiert une centralisation des données dans un répertoire unique à son nom, Ubuntu One gère sans restriction tout élément dans l’arborescence d’un disque.

Les 20 Go d’espace supplémentaire reviennent 2,99 euros par mois (29,99 par an).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur