Club-Internet passe au forfait 100 heures

Cloud

Club-Internet profite de la campagne gouvernementale en faveur d’Internet pour lancer une nouvelle gamme de forfaits bas débit longue durée. Une offre tardive par rapport à la concurrence.

Cinq, quinze, cinquante et cent heures. Depuis le 1er décembre, Club-Internet propose une nouvelle gamme de forfaits bas débit, considérablement élargie par rapport à l’offre précédente qui se limitait à 30 heures pour le plus volumineux d’entre eux. Avec des prix plutôt revus à la baisse : le forfait 5 heures passe de 7 à 6 euros, le 15 heures est à 10 euros (soit 1 euro de plus que l’ancien 10 heures), le 50 heures à 15 euros (1 euro de plus que le 20 heures) tandis que le forfait 100 heures est proposé à 25 euros. Comme de coutume, l’offre n’est soumise à aucun engagement de durée, même si un engagement d’un an permet de bénéficier gratuitement, pendant six mois, des services Alerte et Report des minutes, facturés habituellement 2 euros. En augmentant significativement la durée de ses forfaits sans trop alourdir la facture, Club-Internet entend clairement s’adresser aux utilisateurs qui ne bénéficient pas du haut débit, ADSL ou câble. C’est d’ailleurs la première fois que la filiale Internet de T-Online France se lance dans ce type de forfait volumineux.

100 heures au prix de l’illimité

Mais n’est-ce pas un peu tard ? Nombre de ses concurrents ont depuis quelque temps déjà abordé ce marché. Free propose un forfait 50 heures à moins de 15 euros depuis plus de deux ans (voir édition du 23 avril 2001). La filiale d’Iliad avait été précédée par AOL qui avait lancé son forfait 50 heures quelques mois plus tôt pour 99 francs (voir édition du 17 janvier 2001), tarif désormais revu à la hausse (16,90 euros). Quant au forfait très longue durée de 100 heures, il ne rivalise même pas avec celui de Tiscali qui, pour un peu moins (24,95 euros), propose un accès illimité, tout simplement (voir édition du 12 juillet 2003).

Si “le bas débit est très souvent choisi par ceux qui débutent sur Internet”, comme le souligne Marie-Christine Levet, présidente de Club-Internet/T-Online France, la nouvelle gamme de forfaits semble donc avant tout s’adresser aux abonnés actuels de Club-Internet qui, satisfaits de leur FAI, ne souhaitent pas migrer vers un autre fournisseur mais apprécieraient de surfer plus longtemps pour le même prix. Club-Internet cherche cependant à séduire de nouveaux internautes puisque les nouveaux forfaits sont commercialisés le jour du lancement de la campagne gouvernementale en faveur des nouvelles technologies (voir édition du 2 décembre 2003) dont Club-Internet est partenaire à travers son offre 50 heures à 15 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur