Clusters : Oracle sort une nouvelle version de Coherence

Cloud

Cinq mois après le rachat de Tangosol, Oracle lance une nouvelle version de
Coherence, pour faciliter la création de clusters de bases de données.

Oracle vient de dévoiler une nouvelle version de Coherence – Oracle Coherence 3.3 -, une solution héritée du rachat de l’éditeur américain Tangosol début mars 2007, pour un montant non dévoilé. La nouvelle mouture est dès à présent disponible sous la forme d’un module associé à la plateforme Oracle Fusion. Sa version “Standard” est facturée à partir de 4 000 dollars par processeur, tandis qu’une édition pour les applications les plus complexes est proposée à partir de 10 000 dollars par CPU (Computer Processing Unit).

Il s’agit d’un middleware (intergiciel) permettant de gérer les données directement dans le cache distribué entre des serveurs multiples. Leur répartition dynamique sur différentes machines permet de réduire les coûts et les besoins en ressources pour les traitements complexes (XTP ou Extreme Transaction Processing).

Au chapitre des innovations, la v 3.3 bénéficierait de performances améliorées pour la création de grilles de données, d’une meilleure intégration à la plateforme Fusion d’Oracle et d’un support facilité avec les environnements Java SE v6, J2EE et .Net. Jusqu’ici surtout utilisée dans les secteurs financiers, la solution pourrait par ailleurs aujourd’hui être utilisée dans d’autres secteurs d’activités.

Oracle Database 11g dans les bacs pour les plateformes Linux
Comme il l’a annoncé le mois dernier, Oracle vient parallèlement de mettre sur le marché une première version pour les plateformes Linux de sa nouvelle base de données 11g. Une version pour Windows devrait aussi sortir prochainement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur