Codec H.265 : l’Ultra HD 10 ans après la Full HD

Mobilité

Pilier de la course à l’Ultra HD (7680 x 4320 pixels), le codec H.265 voit son avènement reporté à janvier 2013. Il se substituera au H.264, intronisé dix ans plus tôt.

Attendu pour janvier 2013, le codec H.265, connu sous la dénomination High Efficiency Video Coding (HEVC), est amené à complémenter pour un temps son prédécesseur H.264, avant de s’y substituer à plus ou moins long terme.

Validé en première lecture auprès des instances compétentes, le concept, tout juste couché sur papier et appuyé de quelques prototypes épars, n’en est encore qu’au stade de l’embryon.

Le standard technologique qui pourrait en découler laisse toutefois entrevoir une bonification significative du rapport qualité / poids des contenus audiovisuels.

A cet égard, les experts de la Joint Collaborative Team on Video Coding (JTC) évoquent une optimisation de la diffusion des flux dont résulteraient des gains de l’ordre de 35 à 40% en rapport au vieillissant H.264, codec MPEG de référence depuis son intronisation en 2003.

Les intéressés tablent même sur un extremum à 67% en compression. Ainsi, à qualité égale, les fichiers, moins gourmands en mémoire, consomment moins de bande passante, tout particulièrement adaptés à une diffusion sur le Web.

Par voie de conséquence, les quelques fabricants prétendument impliqués dans les démarches ont dans le collimateur la définition Ultra HDTV, en 7680 x 4320 (33 177 600 pixels) , soit quelque 16 fois plus qu’en Full HD 1920 x 1080 (2 457 600 pixels).

De cette dualité des usages (d’un côté, l’optimisation ; de l’autre, la course à la qualité), EE Times dégage une logique à contre-courant de la convergence qui s’initie pourtant entre les ordinateurs et les Smart TV, amenés à cohabiter au sein des écosystèmes connectés.

Et pour cause : dans leur ensemble, constructeurs et éditeurs de contenus ne se sont pas encore mis au diapason de cette prééminence du multimédia en haute définition.

La frilosité générale pousse les géniteurs du H.265 à en reporter l’avènement à l’année prochaine, après un nouveau point au cours de l’été à venir.

 

 

Crédit image : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur