Collectif du numérique : enfin un signal des candidats à la présidentielle

Marketing

Sur les 10 candidats engagés dans la course à l’Elysée, 5 ont répondu à un appel groupé de 21 associations et syndicats professionnels engagés dans le secteur IT. Le match Sarkozy-Hollande est suivi avec attention.

Il était temps de passer sur le grill IT.

Cinq candidats à la présidentielle ont répondu à l’appel du Collectif du Numérique, qui regroupe 21 associations et syndicats professionnels engagés dans le secteur IT (dont Syntec Numérique, Fédération française des télécoms, Cap Digital…) : François Bayrou (Modem), Nicolas Dupont-Aignan (DLR), Eva Joly (EELV), François Hollande (PS) et Nicolas Sarkozy (UMP).

Manque donc à l’appel : Nathalie Arthaud (LO), Jacques Cheminade (SP), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (FG) et Philippe Poutou (NPA).

Les candidats qui se sont prêtés à l’exercice ont transmis leurs réponses à la communauté IT et la documentation est disponible sur le site Collectifdunumerique.fr (fichiers zippés puis documents PDF)..

Aussi, le Collectif du Numérique souhaitait en particulier connaître les points de vue et propositions sur les six thèmes suivants : enjeu de la transformation numérique de l’économie et de la société, vision stratégique de la compétitivité du numérique, aspects réglementaires et fiscaux, engagement pour l’accompagnement de l’innovation numérique, effort de formation au numérique, modernisation numérique de l’Etat…

Le match le plus suivi est celui opposant François Hollande et Nicolas Sarkozy. Sans surprise, le candidat PS joue la carte du “changement” et considère que “la gouvernance du numérique devra être repensée” et parie sur un apport significatif du secteur IT dans l’économie française au nom “d’une croissance soutenue et durable”.

De son côté, Nicolas Sarkozy défend logiquement son bilan avec son plan France Numérique 2012 et le programme gouvernemental qui lui succèdera en cas de ré-élection (France Numérique 2020).

Parmi les idées évoquées, “le président-sortant” évoque la mise en place d’un guichet unique pour les sociétés innovantes, une plateforme nationale pour l’e-éducation et la création d’une “Agence nationale pour l’innovation numérique”.

Il a effectué une visite dans les locaux parisiens de l’Epitech (formation aux métiers du Net et du numérique) samedi dernier.

Une documentation qui demande une consultation plus approfondie pour s’imprégner des propositions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur