Colt étoffe son offre d’hébergement

Cloud

Colt annonce le déploiement à travers toute l’Europe de plusieurs centres d’hébergement. Les perspectives misent sur l’ouverture de 24 centres d’ici 2002. L’offre de Colt s’appuie sur un partenariat avec HP afin de lancer une gamme complète d’e-services. Colt entend désormais s’appuyer massivement sur des services à valeur ajoutée au détriment de la colocation pure et simple.

En plus d’essaimer un peu partout en Europe des centres d’hébergement, Colt mise véritablement sur un apport de valeur ajoutée au sein de ses data centers. Après son partenariat avec StorageNetworks, (voir édition du 12 septembre 2000) dans le cadre duquel Colt s’alliait les services exclusifs de ce dernier pour le stockage, c’est aujourd’hui le développement du secteur e-services qui est visé. L’opérateur a choisi HP comme partenaire. Ce dernier fournira une infrastructure technique complète pour le réseau ISC (Internet Solution Centres), incluant des plates-formes informatiques, des logiciels ainsi que des prestations d’intégration de systèmes et de conseil. L’un des premiers produits introduits sera une plate-forme d’hébergement entièrement administrée, basée sur du matériel HP utilisant le système d’exploitation Windows 2000, et qui sera baptisée Colt interHOSTING 2000.

Pour Rob Mainor, directeur général des services Internet de Colt, “ce partenariat clé avec HP va enfin permettre d’offrir les services Internet de nouvelle génération réclamés par les entreprises. En associant la convergence technologique des réseaux large bande et l’infrastructure de traitement avancée de HP […], nous allons aider les entreprises à tirer pleinement parti des dernières innovations du secteur e-services”. Par ailleurs, Colt annonce se renforcer dans le secteur ASP, notamment dans la messagerie et l’e-commerce avec la création de sites. Autre service annoncé, le serveur de cache d’Inktomi qui devrait être opérationnel en novembre et qui devrait faciliter la connexion sur les sites des entreprises.

L’accord, d’un montant de près de 587 millions d’euros, prévoit la mise en place de 7 500 serveurs HP. Dans un premier temps, ils seront déployés dans les centres Colt déjà existants puis intégreront les nouveaux centres au fur et à mesure de leur ouverture. A terme, 23 000 autres serveurs devraient être déployés sur 5 ans.

D’ici 2002, 24 centres d’hébergement en Europe devraient être ouverts. Colt en possède actuellement six basés à Londres, Paris, Milan, Madrid, Amsterdam et Francfort. Cinq autres centres seront ouverts avant la fin de cette année à Bruxelles, Berlin, Stockholm, Vienne et Zurich. La politique de Colt est clairement européenne. Pour l’opérateur, il s’agit véritablement d’être présent partout plutôt que de se concentrer sur quelques pays. Aucun centre n’est rempli à l’heure actuelle. Le dernier ouvert, celui de Paris il y a trois mois, ne compte pour l’instant que 150 sociétés clientes, soit à peu près 200 baies utilisées sur 650. Reste tout de même que Colt envisage de le remplir pour mi-2001. Au-delà des start-up qui jusqu’à présent étaient le fond de commerce de Colt, les grands comptes, exigeant une infrastructure sophistiquée, arrivent de plus en plus dans ces data centers dont le client moyen paye pour un service tout compris près d’un demi million de francs par an.

Cette sensibilisation de Colt aux services à valeur ajouté n’est pas nouvelle, puisque le hosting représente déjà 70 % du chiffre d’affaires et la colocation seulement 30 % pour l’année 2000. Toutefois, si Colt n’annonce pas pour autant l’abandon du housing (c’est-à-dire l’hébergement des machines du client), il est vrai aussi que le hosting a toutes ses faveurs et qu’il devrait continuer à croître sensiblement.

Pour en savoir plus :

* Colt

* Hewlett Packard


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur