Comment Hachette Filippacchi Médias investit les nouveaux médias

Mobilité

Le pôle presse magazine du groupe Lagardère veut tirer profit du Net et des services mobiles. Pour le dernier volet, il fait appel à Sporever.

L’internet et les services mobiles semblent enfin intéresser Hachette Filippacchi Médias (HFM). Difficile de qualifier le grand groupe mondial de presse magazine, filiale de Lagardère, de pionnier de la presse en ligne en France (notons toutefois la création du site Elle.fr dès 1996). Jusqu’ici, ses initiatives étaient plutôt timorées et désordonnées. Or, depuis quelques semaines, la direction d’HFM émet plusieurs signaux qui indiquent sa volonté d’aller désormais de l’avant dans les nouveaux médias.

Le 29 mars, HFM a annoncé la création d’une co-enteprise avec Sporever, la société qui est spécialisée dans la diffusion de l’information sportive sur les nouveaux et qui exploite notamment Sport365.fr (voir article du 11 juillet 2005), afin de développer des services mobiles multimédia. Le groupe de presse apporte le droit d’usage de ses marques tandis que Sporever propose son savoir-faire dans le domaine de la production et la distribution de contenus sur les terminaux mobiles.

Pour Sporever jusqu’ici plutôt spécialisé dans la thématique “sports”, cet accord avec HFM représente un vivier considérable de contenus éditoriaux variés à exploiter compte tenu de l’étendue et de la notoriété des titres de presse rattachés au groupe de presse*. Etonnament, HFM n’a pas fait appel au prestataire Plurimédia, filiale de Lagardère Active Broadband spécialisée dans l’édition et la distribution de contenus.

Massive relance Internet

Cette annonce dans le multimédia mobile s’insère dans une stratégie de déploiement plus global de services interactifs. Dans une interview parue dans l’édition de La Tribune en date du 10 mars, Anne-Marie Couderc, directrice générale des magazines chez HFM, déclarait qu’elle compte associer un titre papier à la relance de son site Internet ou de sa création. Récemment, le magazine people Public s’est associé à Yahoo pour lancer une Web TV sur ce thème. D’ici 2010, Internet pourrait représenter 10% des activités de HFM.

Juste avant le Salon du Livre de Paris, Hachette Distribution Services, une autre branche du groupe Lagardère qui gère notamment l’enseigne de point presse Relay, avait révélé le projet d’un kiosque de presse numérique. Ce service permettrait aux internautes de lire sur l’écran de leur ordinateur de magazines papier à télécharger.

*Citons des titres pêle-mêle du groupe HFM : Télé 7 jours, TV Hebdo, Paris Match, Elle, Entrevue, Choc, Pariscope, Parents, France Dimanche, Ici Paris, Première, Photo, Maximal, Jeune et Jolie, L’Echo des Savanes, Action Auto Moto, Public, Le Journal de la maison, Mon Jardin et ma Maison?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur