Communications d’entreprise : Avaya veut rayonner avec Aura

Cloud

COIP VOIP Expo : la nouvelle architecture, orientée SIP, est censée favoriser l’interopérabilité et simplifier les liens utilisateurs-applications-systèmes.

Présent sur le salon COIP VOIP Expo (Cnit – La Defense – Paris), Avaya, fournisseur de solutions télécoms pour le monde des entreprises, a mis en avant Aura, une nouvelle architecture censée simplifier les réseaux de communications, réduire les coûts d’infrastructures et favoriser l’usage de nouveaux services (voix, vidéo, messaging, téléprésence…).

“Il s’agit plus d’une rupture au niveau de l’architecture que d’une rupture technologique”, explique Eric Buhagiar, Directeur Marketing France chez Avaya France, lors d’un entretien téléphonique en date du 16 avril.

“Pour les grandes entreprises, on atteint les limites de la centralisation pour la gestion des communications, le routage, le back-up…De plus, l’ouverture voix sur IP n’est pas là. Nous nous trouvons souvent face à des approches propriétaires en fonction des éditeurs”. Avaya veut briser ce cercle avec Aura. “On a revu cette architecture centralisée mais il faut être complètement autonome du terminal de l’utilisateur.”

La nouvelle plate-forme, disponible courant mai pour la région Europe – Moyen Orient – Afrique, s’appuie sur Aura Session Manager. Cette application, qui repose sur SIP (Session Initiation Protocol) et “les standards ouverts”, a vocation à fournir un contrôle centralisé des communications sur terminaux fixes ou mobiles, tout en dissociant la couche logicielle du réseau.

Offre spéciales entreprises muti-sites

Par la notion “d’ouverture”, Avaya entend “l’interopérabilité”. “C’est une approche multi-constructeurs. Les solutions logicielles sont validées avec 300 matériels de marques Cisco, Alcatel-Lucent par exemple ou Avaya naturellement”, poursuit notre interlocuteur.

“Cette architecture va intéresser les grandes entreprises multi-sites qui ont déjà migré vers la téléphonie sur IP” , précise Eric Buhagiar. Elle peut s’étendre à 250 000 utilisateurs et 25 000 sites physiques maximum.

Avaya Aura est commercialisé en trois versions : “Branch”, “Standard” et “Enterprise” avec des prix qui varient en fonction du nombre d’utilisateurs et de licences logicielles exploitées. La société préfère ne pas donner de prix de référence, les déploiements et les besoins des entreprises étant très hétérogènes, justifie-t-elle.

12 000 entreprises clientes en France
Avaya se considère comme “un très grand acteur mondial” en termes de part de marché pour les communication en entreprise. Mais force est de constater qu’il reste un “challenger” en France face à Alcatel-Lucent et Aastra (qui concentrent 70% du marché). Fondée en 2000 à partir d’une scission avec l’équipementier américain Lucent (non marié à Alcatel à l’époque), Avaya a ouvert un bureau commercial en France la même année. Il déclare disposer de 12 000 entreprises clientes dans l’Hexagone. Avaya France dispose d’un effectif de 200 personnes (effectif global: 6600 employés dans 33 pays). Ses produits (téléphonie sur IP, communications unifiées, centres de contacts…) sont écoulés à travers des canaux de distribution indirecte (à travers un réseau de partenaires VAR et de grossistes comme IPvista ou Westcon). Le branche française d’Avaya a signé des alliances avec des opérateurs comme Orange Business Services, Colt, Verizon ou BT ou des intégrateurs IBM ou Datapoint.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur