Compression vidéo : Ateme entame bien le cap de la Bourse

BourseCloudEntreprise
ateme-introduction-bourse

Ateme, fournisseur français de solutions de compression vidéo, fait son entrée sur Euronext Paris et lève 13,3 millions d’euros.

Spécialiste français des technologies de compression vidéo (MPEG-2, MPEG-4 AVC/H.264 and HEVC/H/265), Ateme a bien réussi son projet d’introduction en Bourse (Euronext Paris, Compartiment C). La société, présidée par Michel Artières, a pu effectuer une augmentation de capital de 13,3 millions d’euros. Le prix d’introduction par action a été fixé à 4,4 euros, “en haut de la fourchette indicative de prix”.

La capitalisation boursière s’élève à 44,7 millions d’euros sachant que le flottant représente désormais 29,8% du capital d’Ateme. Le démarrage des négociations des actions surviendra le 10 juillet prochain.

Ateme fournit aux chaînes de télévision et aux diffuseurs de contenus des solutions logicielles d’encodage/décodage des flux vidéo permettant de disposer d’une qualité d’image élevée tout en réduisant la consommation de bande passante (l’éditeur a largement contribué au standard de compression High Efficiency Video Coding ou HEVC).

Un enjeu majeur face au volume exponentiel de flux vidéo à traiter. Et ce quel que soit l’écran : TV, tablette, smartphone ou PC. Lancée en 2009, la plateforme Titan de traitement vidéo d’Ateme permet le transcodage massivement parallèle multi-écran sans aucune perte de qualité.

La société commercialise ses solutions dans une dizaine de pays et dispose d’un effectif de 130 personnes (dont 56 en R&D). Elle revendique un portefeuille de 200 clients (dont Orange, Cisco ou Time Warner Cable) et affiche un chiffre d’affaires de 20,6 millions d’euros (dont 89% réalisé à l’international).

Signe particulier dans le capital : la présence de Xavier Niel, dirigeant d’Iliad-Free qui a investi dans la start-up vidéo dès 2007.

Quiz : Connaissez-vous vraiment YouTube ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur