Concurrence sur la boucle locale

Mobilité

Le marché des télécommunications n’est plus un monopole en France? officiellement. Dans les faits, France Telecom bénéficie encore d’un énorme avantage concurrentiel.

L’ouverture des télécommunications à la concurrence ne va pas sans mal. La pomme de discorde ? La boucle locale, c’est-à-dire le réseau téléphonique par lequel transite les appels locaux. En effet, même si légalement les concurrents de France Telecom ont également accès à cette boucle dite du “dernier kilomètre”, l’ancien opérateur historique détient un monopole de fait. C’est lui qui a installé toutes les prises téléphoniques chez les abonnés et elles lui appartiennent. Résultat, l’ART (Autorité de Régulation des Télécommunications) est assaillie de demandes de la part de tous les autres opérateurs. La situation s’est encore alourdit depuis l’ouverture en France de l’accès haut-débit ADSL qui oblige à la venue d’un technicien France Telecom chez soi pour une modification d’installation. En réalité, le problème de la boucle locale est européen. Tous les états membres de l’Union devant libérer leur secteur des télécommunications.À LIRE OU À RELIRE :6 avril 1999 :L’ART ouvre le débat sur le dégroupageL’Autorité de régulation des télécoms vient de lancer un appel à contributions sur le thème du développement de la concurrence au sein du marché local.23 avril 1999 :La boucle locale européenne est encore trop ferméeUn an et demi après l’entrée de l’Europe dans l’ère de la libéralisation des télécoms, les ministres des Etats-membres de l’UE réunis à Luxembourg constatent le manque de concurrence sur le marché de la boucle locale.12 octobre 1999 :C. Pierret: “Ouvrir l’ADSL à la concurrence”Le secrétaire d’Etat à l’Industrie Christian Pierret a déclaré que l’ADSL en France allait faire l’objet d’un dégroupage progressif, afin d’ouvrir cette nouvelle technologie à la concurrence.25 octobre 1999 :De la fibre optique dans la boucle localeUne start-up américaine propose une technologie pour apporter la fibre optique dans les entreprises.25 novembre 1999 :Les communes veulent leur boucle localePlusieurs collectivités territoriales menacent de porter plainte contre France Télécom auprès de la Commission européenne. Elles souhaitent mettre fin au monopole sur la boucle locale pour construire leurs réseaux à haut débit.1 décembre 1999 :Boucle locale : bientôt la fin des monopoles ?Le ministère de l’Industrie a lancé trois appels à candidatures pour l’exploitation de la boucle locale radio sur l’ensemble du territoire français. Bien que frileux, le dégroupage avance. En Grande-Bretagne, British Telecom se voit sommé d’ouvrir ses lignes téléphoniques aux concurrents pour libéraliser l’ADSL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur