Conduite autonome : Uber prend l’auto avec Volvo et le camion avec Otto

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilitéStart-up
uber-otto-ok
5 47

No limit. Uber va concevoir avec Volvo des voitures autonomes et s’empare de la start-up Otto qui esquisse le camion du futur.

C’est une journée prolifique pour Uber qui a signé un partenariat stratégique avec Volvo et annonce dans la foulée l’acquisition d’Otto. Car, outre le marché des voitures sans chauffeur, Uber vise aussi celui des camions 100% autonome. Cela tombe bien : une start-up de San Francisco a récemment pris position sur ce crédo : Otto.

Elle a été co-fondée par un quatuor d’anciens Googlers : Anthony Levandowski (qui s’était investi dans le projet Google Self-Driving Car Project), Don Burnette, Claire Delaunay, et Lior Ron…En tout, en à peine 6 mois d’activité, la société dispose déjà d’un effectif de 90 collaborateurs en provenance de Tesla, de Here, d’Apple et de constructeurs automobiles…Elle n’a pas eu le temps de penser à son financement puisqu’elle tombe directement déjà dans les mains d’Uber.

Dans une contribution sur Medium déposée en mai, Anthony Levandowski abordait sa vision du futur des transports et les enjeux du marché des poids lourds aux Etats-Unis : trafic, accidents, environnements…La start-up Otto a fait sensation en diffusant une première vidéo mettant en scène son prototype de camion autonome sans conducteur (voir ci-dessous).

Dans une contribution blog du jour, Travis Kalanick, CEO et co-fondateur d’Uber, annonce l’acquisition d’Otto. Le montant de la transaction n’est pas communiqué. Anthony Levandowski devient son bras droit pour développer ce projet ambitieux de Self-Driving Truck.

uber-otto-alliance
Travis Kalanick (Uber) avec Anthony Levandowski (Otto)

« Quand on arrive à ce degré de technologie avancée, Otto plus Uber constituent une équipe de rêve », s’exclame Travis Kalanick.

Voiture autonome : accord stratégique avec Volvo

Parallèlement, Uber a signé un accord stratégique avec le constructeur suédois Volvo Cars pour « co-développer la nouvelle génération de voitures autonomes ». Le schéma est précisé dans le communiqué :  construits par Volvo Cars, ces véhicules seront achetés par Uber à Volvo.

Montant de l’investissement consenti : 300 millions de dollars.

Après la phase de conception et de production, Uber et Volvo utiliseront le même véhicule de base pour déployer chacun leur stratégie en matière de voitures autonomes.

Tout s’accélère ce mois-ci puisque Uber compte mettre en circulation une centaine de modèles Volvo XC90s adaptés à la conduite autonome dans les rues de Pittsburgh. Une ville dans laquelle il a démarré des expérimentations avec Ford. Mais le deal avec Volvo n’est pas exclusif.

Bonus vidéo Otto (via YouTube) :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur