Confidentialité : Microsoft déclare s’adapter à l’ère “Post-Snowden”

Cloud
microsoft-changement-politique-confidentialite

Après une affaire de fuite d’infos sur Windows 8 ayant provoqué un certain émoi, Microsoft remet à plat sa politique globale de confidentialité et les CGU en particulier.

C’est promis : Microsoft ne lira plus le contenu de vos e-mails. L’affaire de l’ancien développeur ayant transmis des éléments confidentiels de Windows 8 avant sa sortie officielle et les fouilles réalisées par Microsoft sur le compte Hotmail d’un blogueur high-tech français pour découvrir l’origine de la fuite ont provoqué des remous sur Internet. La confidentialité des messages en a pris un sacré coup dans cette histoire qui remonte à 2012.

Et Microsoft, qui se présente désormais comme le plus ardent défenseur des données personnelles sur Internet, s’est senti obligé de modifier son approche dans sa politique globale de gestion des données personnelles. Ce qui aura un impact sur les conditions générales d’utilisations des services Microsoft mis à disposition des internautes.

“C’est effectif immédiatement : si nous recevons des informations selon lesquelles une personne utilise nos services pour organiser un trafic associé à notre propriété intellectuelle ou des actifs physiques, nous ne lancerons pas d’enquêtes en interne sur le contenu privé du client”, assure Brad Smith, principal responsable juridique chez Microsoft, dans une contribution blog en date du 28 mars. “Au lieu de procéder ainsi, nous ferons appel à la justice en cas de nécessité.”

Tout en ajoutant : “En complément de ce changement de notre politique globale de la confidentialité, nous allons intégrer dans les prochains mois les modifications dans les conditions générales d’utilisations de nos services, de manière à informer de manière plus transparente la manière dont les consommateurs sont liés à Microsoft.”

Une manière pour la firme de Redmond d’entrer “dans l’ère Post-Snowden dans laquelle les gens cherchent à savoir légitimement comment leurs informations personnelles sont exploitées par d’autres”. Des organisations de défenses des libertés civiles sur le Net comme le Center for Democracy and Technology (CDT) et l’Electronic Frontier Foundation devraient accompagner Microsoft dans cette refonte.

Cette inflexion de la part du groupe IT – désormais présidé par Satya Nadella – va-t-elle influencer les autres acteurs Internet qui exploitent les données personnelles comme Google, Facebook ou Yahoo ?

Parallèlement, Barack Obama a dévoilé son plan visant à mettre un terme à la collecte systématique de métadonnées dans le cadre des opérations de cyber-surveillance menées par la NSA.

microsoft-changement-politique-confidentialite
Microsoft change ses règles de confidentialité au nom de la gestion des données personnelles “à l’ère Post-Snowden”

 

Quiz : Connaissez-vous la CNIL ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: mindscanner


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur