Conseil de Défense : les assauts cyber abordés avec Emmanuel Macron

CyberDéfenseGouvernanceRégulationsSécurité
conseil-defense-cyber-attaque

Hier, le Président de la République Emmanuel Macron a évoqué les “attaques cybernétiques” au cours du Conseil de Défense.

Jeudi 18 mai, pour le premier Conseil de Défense d’Emmanuel Macron au titre de Président de la République, la question du risque cyber a été abordée.

Un sujet légitime au regard de l’actualité de l’assaut du malware WannaCry qui a affecté 150 pays dont la France (avec des entreprises affectées comme le groupe automobile Renault) mais aussi au regard des perturbations liées aux attaques informatiques qui ont entaché le processus de l’élection présidentielle.

Un sujet qu’Emmanuel Macron connaît au regard des tentatives de déstabilisation par voie électronique de son mouvement de campagne dans la course à l’Elysée.

“Le Conseil a fait un tour d’horizon des dispositions prises pour protéger notre pays et ses citoyens des projets terroristes et des attaques cybernétiques”, précise un communiqué de la présidence. La prudence demeure de vigueur au regard de la campagne pour les élections législatives qui s’enclenche.

On n’en sait pas plus sur la teneur des discussions portant sur le volet des assauts informatiques évoqués au cours de ce Conseil de la Défense.

Edouard Philippe (Premier ministre), Sylvie Goulard (ministre des Armées), Jean-Yves Le Drian (ministre des Affaires étrangères), Gérard Collomb (ministre de l’Intérieur) et François Bayrou (ministre de la Justice) ont participé à cette réunion organisée du plus haut sommet de l’Etat qui aborde régulièrement les questions de sécurité nationale et d’intérêt vitaux de la Nation.

(Crédit photo : Présidence de la République)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur