Conseil national du numérique : exit le comité d’experts, place à une consultation publique

Cloud

L’Elysée opte pour une “vaste consultation publique” relative à la création du CNN. L’idée d’un “comité d’experts de pré-configuration” avec Pierre Kosciusko-Morizet (Priceminister) est écartée.

Après trois ans d’existence, l’Association des services Internet communautaires a organisé mercredi soir sa première cérémonie de voeux chez Google France, puissance invitante.

Pierre Kosciusko-Morizet, P-DG de Priceminister et co-président de l’ASIC, a pris la parole en qualité de vice-président de ce cercle d’une vingtaine d’acteurs de l’Internet français.

Mais il est surtout attendu en tant que chargé de mission pour pré-configurer le Conseil national du numérique (CNN).

Cet organe fédérateur, voulu par le Président de la République Nicolas Sarkozy et poussé dès 2008 par Eric Besson (alors secrétaire d’Etat à l’Economie numérique) dans son Plan France Numérique 2012, a vocation à parler au nom des acteurs du secteur “atomisé” du numérique dans le cadre des débats nationaux.

“La mission CNN se précise, elle a pas mal évolué. En fait, on a changé les contours”, a déclaré Pierre Kosciusko-Morizet.

L’Elysée souhaite changer d’angle d’approche, selon PKM. On oublie le comité d’experts chargé de faire des propositions pour constituer le CNN. Une idée évoquée fin 2010.

Une solution “pour avancer plus vite dans une structure plus légère et plus flexible” a été trouvée : une vaste consultation publique qui va débuter prochainement.

Trois principales thématiques devraient ressortir de cet appel public à contribution.

Primo, un cahier de doléance spécial Internet sera constitué afin de recenser tous les freins que les entrepreneurs numériques peuvent rencontrer (économique, juridique, fiscal…).

Secundo, tout citoyen pourra exposer sa vision du prochain CNN (configuration, gouvernance, relations avec l’écosystème numérique) et des missions qui lui seront dévolues.

Tertio, cette consultation permettra d’avancer des solutions “pour que cela soit mieux”.

La consultation publique devrait démarrer dans les prochains jours.

Pierre Kosciusko-Morizet devra rendre “courant février” les “premières conclusions” à Nicolas Sarkzoy et Eric Besson (ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique).

“On attend donc des idées et pas des candidatures (…)C’est le Président qui décidera de la suite à donner”.

L’adresse mail à laquelle il sera possible de déposer ses contributions a été dévoilée : reponse@consultation-numerique.fr (orthographe exacte à vérifier lors de l’envoi officiel du communiqué).

La constitution d’un comité d’experts pour réfléchir au CNN avait déjà suscité des vocations : PKM assure avoir reçu des propositions de services d’une centaine de candidats.

De l’illustre inconnu au grand patron en passant par des prétendus experts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur