Convergence : le duo ordinateur- télévision ne tient pas ses promesses

Mobilité

Pourtant promis à une croissance certaine, le marché des cartes tuner TV pour
PC reste en dessous des prévisions des analystes IT.

Selon une récente étude, la convergence des PC et des télévisions se poursuit, mais à un rythme plus lent que ce qu’avaient annoncé bon nombre d’analystes.

Dans sa dernière étude, ABI Research a annoncé que le marché mondial des cartes tuner TV pour PC passerait d’environ 15 millions d’unités en 2006 à 41 millions en 2011.

Si cette tendance est décrite comme une oecourbe de croissance solide?, l’institut d’analyses IT n’a pas manqué d’observer que ces résultats s’annoncent très en-deçà de certaines prévisions.

“Le marché des cartes tuner n’a pas connu le décollage rapide qu’avaient annoncé certains analystes du marché”, a fait remarquer Steve Wilson, analyste principal des produits électroniques grand public chez ABI Research.

“Ce constat n’est pas tant lié à la technologie elle-même qu’à l’ignorance des possibilités offertes pour le consommateur et au manque de support à plus grande échelle de la part des studios, des opérateurs et de la Federal Communications Commission.”

La technologie est relativement bien en place, estime Steve Wilson, mais il reste la question de l’expérience utilisateur et de l’intégration de cette technologie, via des adaptateurs médias numériques, avec les autres produits électroniques dont disposent les clients à leur domicile.

“Les fournisseurs doivent adopter des stratégies afin d’offrir au client des solutions complètes,” a-t-il ajouté. “Ils ne doivent pas positionner le tuner TV comme un produit autonome qui se suffit à lui-même. Au contraire, ils devraient le coupler avec un autre appareil, comme un adaptateur média par exemple, pour permettre également la lecture de contenu via la télévision elle-même.”

Seule une proportion limitée de la population (généralement les étudiants et les jeunes adultes) utilise sans difficulté l’ordinateur pour regarder et enregistrer des programmes télévisés.

Mais ces produits ne seront prêts pour une adoption massive que lorsque les opérateurs de services, les chaînes de télévision, les studios et les technologues auront “défini une architecture média de salon cohésive qui encourage l’interopérabilité et l’intégration au lieu de leur faire obstacle” .

ABI Research pense que l’adoption massive de la télévision sur ordinateur s’effectuera plus rapidement et dans des proportions plus importantes en Europe qu’en Amérique du Nord, ce que les analystes expliquent par le fait que la télévision numérique est globalement mieux connue en Europe et par le déploiement des services de télévision sur mobile DVB-T et DVB-H (en Italie).

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 2 avril 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur