Copernic se lance dans le résumé

Mobilité

Les Québécois de Copernic lancent mardi 14 novembre Copernic Summarizer, un logiciel conçu pour résumer les pages Web qui s’affranchit de tous les textes. D’un clic Summarizer affiche des phrases choisies, il est rapide et efficace, mais sans réelle utilité.

Fin juin 2000, la société Copernic annonçait qu’elle avait choisi la technologie de résumé développée par le Conseil national de recherche du Canada (CNRC) à partir de laquelle elle allait commercialiser un outil de synthèse des pages Web (voir édition du 26 juin 2000). C’est fait, voici Summarizer (littéralement “résumeur”), disponible en téléchargement à partir du 14 novembre. L’utilisation est simple : il suffit d’indiquer au logiciel l’adresse d’une page Web et il la résume. En fait, Summarizer est capable de s’attaquer à tout texte. Le logiciel s’incorpore dans Internet Explorer et Word. Il est aussi possible de passer par le menu contextuel, c’est à dire qu’en cliquant avec le bouton droit de la souris sur un lien, on peut résumer la page directement dans Summarizer, sans l’ouvrir dans le navigateur. “Comme la page n’est pas chargée, l’affichage du résumé est beaucoup plus rapide”, souligne-t-on chez Copernic. En fait, tout texte peut être soumis au “résumeur” par l’intermédiaire du presse papier.

Une utilité qui reste à prouverSummarizer fonctionne en déterminant les mots clés du texte. “Il détecte les indésirables comme les publicités ou les liens, pour ne retenir que les concepts”, explique-t-on chez Copernic. Plutôt que de concept, on devrait plutôt parler de mots clés, qui s’affichent sur la gauche de la fenêtre du logiciel. A droite, on retrouve des phrases les contenant. En faisant varier le nombre de “concepts” pris en compte, la longueur du “résumé” évolue alors en fonction. Plutôt que d’un résumé, il s’agit en fait de phrases choisies. Certes, mises à la suite les unes des autres, elles donnent une idée du document, mais on a du mal à en envisager l’utilité. Car si le texte paraît intéressant, on voudra le voir en entier ; si au contraire il ne semble pas pertinent, on est tenté de l’afficher pour vérifier que c’est bien le cas.

Pour l’instant, Summarizer ne s’intègre pas dans Copernic 2000, mais ses développeurs ne comptent pas en rester là. “C’est déjà prévu dans la version 2, on prévoit aussi de permettre de résumer les fichiers PDF”, déclarent-ils. En attendant, Summarizer est vendu au prix fort : près de 80 dollars (environ 600 francs), même si des promotions ne devraient pas tarder à arriver.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur