Corona : le ‘streaming’ amélioré selon Microsoft

Mobilité

Un nouveau lecteur Windows Media Player, une qualité d’image équivalente à la télévision haute définition, prise en charge du son numérique 5.1 et diffusion en streaming sans mise en mémoire tampon. Telles sont les performances essentielles que Microsoft promet à travers sa nouvelle solution d’encodage et de diffusion audiovisuels Corona.

Microsoft est sur le point de présenter, à l’occasion d’une convention sur les médias du Net à New York, une nouvelle solution d’applications audiovisuelles. Sous le nom de code “Corona”, cette solution vise à offrir une diffusion vidéo de qualité broadcast ou “cinéma à domicile” via Internet. Pour atteindre cette qualité, Microsoft s’appuie sur son format Windows Media (WMA) doté de nouveaux codecs (algorithmes d’encodage/décodage) audio et vidéo “Corona”. Ceux-ci prendront en charge la gestion du son numérique au format Dolby Digital 5.1 avec une résolution audio de 24 bits pour 96 KHz. Côté vidéo, l’éditeur annonce une amélioration de la qualité de l’image de 20 % par rapport aux précédents codecs WMA. Des performances qui permettraient d’atteindre la qualité HDTV (télévision haute définition de 1 250 lignes, soit le double de la qualité Secam) pour des fichiers d’une taille inférieure de moitié à ceux des DVD (MPEG-2).

A priori, la diffusion de tels fichiers nécessitera l’usage d’un nouveau lecteur. On ignore s’il s’agit du WMP 8 actuellement réservé à Windows XP ou d’un nouveau player. On ignore également si ce lecteur prendra en charge le format MP3 tant en écriture qu’en lecture. Rappelons que, officiellement pour des questions de royalties, Microsoft avait refusé d’intégrer la prise en charge du MP3 dans son player sous Windows XP (voir édition du 16 juillet 2001) laissant à l’utilisateur qui souhaite exploiter le format concurrent le soin d’acheter un add-on spécifique. Ou de télécharger un des nombreux logiciels gratuits disponibles sur le Réseau.

Plus besoin de buffering

Outre une qualité optimale, si l’on veut bien en croire l’éditeur de Redmond, Corona offrira un serveur de streaming dotée d’une nouvelle fonction baptisée Fast Stream. Ce mode de diffusion “maison” supprimerait le besoin de mise en mémoire tampon (buffering) avant de commencer la diffusion. Le buffering permet, dans une certaine mesure, de pallier les congestions du réseau afin d’offrir une diffusion continue et fluide. Microsoft ne précise pas encore les taux de transfert nécessaires pour ce type de service mais il serait illusoire (ou révolutionnaire) de penser que cela fonctionnera sur des liaisons bas débit.

De quoi faire démarrer le marché de la vidéo en ligne ?

La présentation de Corona, qui sera commercialisé dans le courant de l’année 2002, intervient quelques jours après le lancement officiel de RealOne (voir édition du 29 novembre 2001), la plate-forme commerciale de distribution de contenus multimédia de RealNetworks et, à ce jour, seul vrai concurrent de Microsoft dans les solutions de diffusion vidéo. Avec l’augmentation du nombre de lignes haut débit, tant aux Etats-Unis qu’en Europe et en Asie, le marché de la distribution de contenus numériques via Internet semble se dessiner. Du moins dans l’esprit des éditeurs. Et, comme à son habitude, Microsoft ne compte pas le laisser entre les seules mains d’un concurrent. Après la disponibilité du son et de la vidéo format timbre poste en ligne, puis une amélioration du format de la vidéo et la prise en compte de la gestion des droits d’auteur/producteur, cette nouvelle génération de services permettra-t-elle pour autant au marché de la distribution de contenu audiovisuel sur Internet de décoller ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur