Courant porteur en ligne : HF Company rachète LEA

Mobilité

Le groupe d’équipement audiovisuel et téléphonie intègre a pris la société spécialisée dans l’accès haut débit, en particulier via la ligne électrique.

HF Company, une société française qui évolue dans quatre secteurs d’activités télécoms (vente de matériel audiovisuel et de connectique multimédia, accessoire de domotique et de téléphonie mobile) qui est cotée sur Euronext Paris, acquiert LEA, un spécialiste dans la vente d’équipement haut débit pour des connexions ADSL (à travers la ligne téléphonique) et CPL (courant porteur en ligne, à travers la ligne d’électricité). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué mais la société a été valorisée à hauteur de 51 millions d’euros.

Selon HF Company, l’acquisition de LEA a pour objectif de monter en puissance sur le domaine du CPL, un potentiel d’accès haut débit encore sous-exploité en France. L’ensemble de ses activités vont lui permettre de “maîtriser à la fois l’arrivée des signaux en amont de la maison et de les distribuer en aval via le CPL”.

Une vision en prolongement de celle de LEA qui développe un concept de “maison digitale haut débit” connectée avec le CPL Plug & Triple Play. La société française, qui développe ce type de connexion alternative à l’Internet, estime que les équipements electriques et numériques des résidences nouvelle génération pourraient fonctionner en haut débit via une prise électrique (fax, ordinateur, télévision, jeux video, machine à laver, lecteur MP3…).

LEA joue sur les deux tableaux : CPL et ADSL

En attendant que ce marché décolle réellement, LEA compte plutôt sur la commercialisation de produits plus traditionnels comme des équipements de filtrage analogique voix/données ADSL/VDSL pour centraux téléphoniques. La société travaille par exemple pour des équipementiers télécoms comme France Télécom, Sagem, Alcatel, Lucent, Utstarcom et Belgacom. LEA a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 42,6 millions d’euros, un résultat d’exploitation de 6,2 millions d’euros et un résultat net de 4,45 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur