Covage veut explorer le marché des territoires FTTH avec Ericsson France

CloudRéseauxTrès haut débit

Covage, opérateur d’opérateurs pour l’exploitation d’infrastructures très haut débit, signe un accord stratégique avec la branche française d’Ericsson.

L’opérateur d’opérateurs Covage a retenu Ericsson France pour le déploiement d’infrastructures mutualisées pour le très haut débit (connexions de type fibre à domicile ou FTTH en anglais).

Le groupe télécoms français  s’appuiera sur les solutions de l’équipementier suédois pour travailler avec les collectivités territoriales et les bailleurs sociaux.

Le contrat prévoit la fourniture de solutions d’accès fixe très haut débit et de transport IP : EDA 1500 (plates-formes GPON haute densité et tout IP, routeurs IP SmartEdge…).

Selon le communiqué de presse diffusé par les deux sociétés, Ericsson va aussi accompagner Covage en termes de services associés : architecture réseau, ingénierie, déploiement, assistance technique, formation…).

Selon Norbert Blanchard, Directeur des Opérations chez Covage cité dans le communiqué de presse, “la solution technique retenue permet également aux abonnés de changer d’opérateurs sans intervention sur le réseau.”

Première contribution fondatrice : Covage et Ericsson prévoient un premier déploiement en juillet pour le compte d’un gestionnaire d’immeuble sur la ville d’Angoulême (Charente).

Avec le développement des réseaux très haut débit liés aux collectivités, Covage considère qu’il a une carte à jouer en proposant une large gamme de prestations pour favoriser leur éclosion (conception, construction, exploitation technique et commercialisation).

A ce jour, la société, née du rapprochement en 2006 de Vinci Networks (filiale du groupe Vinci) et Axia Networks France (filiale d’Axia NetMedia Corporation), intervient fortement dans 14 réseaux d’initiative publique (RIP) sur le périmètre de deux départements (Seine-et-Marne et Hérault), dix agglomérations et d’un réseau autoroutier.

Dans un récent colloque parisien sur le déploiement de la fibre, Jean-Michel Soulier,  Président de Covage, déclarait que sa société allait soumettre entre 15 et 20 nouveaux projets THD dans le cadre du financement accordé aux collectivités en lien avec le grand emprunt.

Ericsson n’est pas un fournisseur exclusif de Covage pour les solutions technologiques THD.

Ainsi, “l’opérateur d’opérateur pour le très haut débit” a scellé en avril un accord avec l’équipementier RAD Data Communications pour disposer de solutions “Carrier Ethernet” (distribution de services très haut débit en gros).

A lire également : Dossier spécial : Fibre optique : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur