Covoiturage : IDVroom.com de la SNCF se rapproche du réseau ferré francilien

Régulations
idvroom-sncf

IDVroom.com, la plate-forme Web de covoiturage de la SNCF, se dote d’un dispositif dédié aux voyageurs d’Ile-de-France qui utilisent le réseau ferré Transilien.

Début septembre, à l’image du désormais célèbre BlaBlaCar, la SNCF avait lancé sa nouvelle plate-forme Web de covoiturage entre particuliers, IDVroom.com.

Ce site Internet permet aux internautes, de proposer ou de réserver un trajet à partager en voiture, autour de deux types de covoiturage: le trajet unique ou un trajet régulier domicile-travail, soit les courtes distances.

Avant de rechercher un trajet ou proposer un covoiturage à partir de son véhicule, l’internaute doit créer son compte. La SNCF assure la mise en relation entre particuliers, la réservation et le paiement en ligne.

Pour estimer le partage des frais, iDVroom se base sur la somme de 0,07 euro par kilomètre, correspondant au frais d’essence et de péage divisé par trois passagers (hors entretien, dépréciation du véhicule et assurance).

Le propriétaire de la voiture peut revoir à la hausse ou à la baisse ce montant, en fonction du nombre de passagers ou du prix de l’essence.

La plate-forme de covoiturage se rémunère en frais de gestion sur un grille tarifaire de 0,20 euro de frais fixe plus  10% du prix du trajet et 7% (sans frais fixes) si l’utilisateur passe par le porte-monnaie iDVroom.

IDVroom.com s’ouvre maintenant aux voyageurs franciliens, en s’adossant aux gares du réseau ferré Ile-de-France Transilien, via un site Web et une application mobile.

La SNCF propose ainsi à ces usagers une alternative de transport en RER et transiliens, pour palier notamment la montée en puissance des travaux sur la région.

Fort de cette offre de covoiturage quotidien dédiée à la courte distance, les Franciliens conducteurs peuvent proposer à d’autres voyageurs sur IDVroom.com les places libres dans leur voiture pendant la durée des travaux sur leurs lignes de prédilection.

Pour inciter au covoiturage, Transilien se propose de rembourser les passagers habituellement titulaires d’un titre de transport Navigo (à l’année ou au mois) qui font appel à la plate-forme et payent leur réservation de trajet en ligne.

Pour procéder à ce remboursement, Transilien demande le numéro d’abonné Navigo sur le compte IDVroom et impose une condition : que le trajet réservé de covoiturage soit à partir et vers des gares impactées par des travaux.

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous le marché de la domotique ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur