Crise & secteur informatique : les branches françaises de Dell et Fujitsu n’y échapperont pas

Cloud

Après Fujitsu Technology Solutions, il est prévu un vaste plan de suppression de postes chez Dell France portant sur une fourchette de 16 à 30% de l’effectif.

Dell France participera à l’effort de rationalisation des coûts mis en place depuis l’année dernière par son P-DG Michael Dell au niveau monde. Et cela se traduira par des suppressions de postes. Selon Channelnews, la direction de la branche française du constructeur avait annoncé lundi dernier un plan visant à réduire l’effectif.

Une fourchette située entre 16 et 30% de l’effectif (soit l’équivalent de 170 à 300 emplois visés) est avancée. Rien n’est figé car une procédure de consultation du comité d’entreprise pour un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) a été lancée. Ce sont les divisions commerciales, marketing et finances qui seraient les plus touchées.

La série noire continue à l’échelle de Dell Europe car des mesures similaires auraient été prises dans d’autres pays comme l’Espagne. Au début de l’année, le fabricant américain d’ordinateurs avait annoncé la fin des activités de production d’ordinateurs en Irlande. L’unité sera transférée en Pologne. Mesures qui devraient aboutir à moyen terme à la suppression de 2130 suppressions de postes dans le pays.

Autre illustration de la difficile conjoncture économique : Selon ChannelInsider.fr, Fujitsu Technology Solutions France a confirmé début mars la suppression de 112 postes sur 171, tout en évoquant la création de 17 postes et la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur