CRM : Microsoft joue la guerre des prix contre Salesforce

Cloud

L’éditeur lance Dynamics CRM Online et s’attaque frontalement au “pionnier” des services de gestion de la relation client en mode SaaS.

Comme il l’avait annoncé en 2007, Microsoft vient de sortir une première version en ligne de sa solution de gestion de la relation client, administrée dans ses propres centres d’hébergement. Baptisée Dynamics CRM Online, elle est uniquement disponible en langue anglaise pour l’instant et aucune date n’a été fixée pour d’éventuelles déclinaisons internationales.

Avec cette première mouture en anglais, il peut déjà être noté que Microsoft entend sérieusement attaquer Salesforce.com sur le front tarifaire, tandis que ce dernier s’efforce lui de rivaliser avec son nouveau concurrent de Redmond en consolidant son offre de gestion de la relation client avec les outils de productivité de Google.

Qu’on en juge : la solution “à la demande” Microsoft Dynamics CRM Online est proposée pour 44 dollars par utilisateur et par mois, dans une version Professional incluant un espace de stockage de 5 gigaoctets. Dans sa version supérieure (Professional Plus), elle est facturée 59 dollars par utilisateur et par mois et dotée d’un espace de stockage de 20 gigaoctets.

vs Salesforce.com

Des tarifs à comparer, selon Microsoft, à ceux de Salesforce.com, dont l’offre Salesforce.com Professional Edition est proposée à partir de 65 dollars par utilisateur et par mois. Avec une capacité de stockage de 1 gigaoctet seulement.

Décidemment bien belliqueux, Microsoft n’hésite pas, non plus, à citer dans un communiqué un client américain (Lure Executive Services) apparemment peu satisfait de Salesforce.com. “Nous avons essayé Salesforce.com mais c’était vraiment trop difficile d’adapter cette offre à nos activités. Le nouveau service à la demande de Microsoft est rapide à déployer et très rentable [..] car il est hautement personnalisable et répond donc mieux à l’évolution rapide de nos besoins”, lui aurait indiqué ce client “admiratif”.

Bien entendu, Microsoft – qui dit avoir préalablement testé son service en ligne avec environ 200 clients – met aussi en avant la “parfaite” intégration de sa nouvelle offre avec ses logiciels Office et Outlook.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur