Crocus et Morpho collaborent autour du futur des cartes à puce

Mobilité

La technologie MLU de Crocus se retrouvera dans les cartes à puce de Morpho. Le micro-contrôleur sécurisé basé sur la technologie magnétorésistive signera ainsi les cartes à puce de nouvelle génération.

Crocus, fondée à Grenoble et dont le siège social se trouve désormais à Sunnyvale (Etats-Unis), a développé un micro-contrôleur MLU (Magnetic-Logic-Unit) qui met en œuvre une évolution de sa technologie TAS (Thermally Assisted Swtichting). Il sera embarqué dans les futures cartes à puce de Morpho.

C’est ce que stipule un accord de collaboration et de développement commercial passé entre les deux sociétés. Morpho s’est spécialisé dans de nombreux secteurs relatifs à l’identification et à la détection (documents d’identité biométriques, documents électroniques…).

La technologie du MLU se base sur la mémoire de type MRAM (Magnetoresistive Random Access Memory). Plus de mouvement d’électrons assurant un stockage capacitif sous forme de charges électriques, mais un stockage magnétique (1 ou 0 suivant le spin des électrons).

Cela permet de s’affranchir dans une certaine mesure des pertes par effet Joule et assure une endurance illimitée aux cellules de stockage puisqu’il n’y a théoriquement plus de mouvement d’électrons.

C’est en substance ce qui garantit aux micro-contrôleurs MLU d’être ultra performants. Les cellules de base telles que les NAND magnétorésistives sont jusqu’à quatre fois plus petites que les NAND classiques conçues en CMOS.

Stabilité de l’information stockée et vitesse d’accès accrue finissent de conférer un avantage certain au MLU de Crocus par rapport au micro-contrôleur de cartes à puce qui utilisent de la mémoire Flash.

Leur fonctionnement jusqu’à 200 degrés Celsius leur assure également un intérêt dans le secteur de l’automobile et le secteur industriel.

La couche de référence qui se trouve sous la couche de stockage à proprement parler peut par ailleurs être magnétisée de différentes manières et notamment de façon à réaliser une fonction OU Exclusif.

Le contenu de la mémoire est de ce fait crypté (technologie Match-In-Place) avec une clef (cryptage XOR). L’information stockée est donc sécurisée, ce qui est essentiel dans les cartes SIM ou autres cartes à puce pour le commerce et les transactions bancaires. A cet égard, le MLU sera compatible avec les tous derniers standards de sécurité et de qualité.

Le marché des cartes à puces et des microcontrôleurs est estimé à 20 milliards de dollars. Bertrand Bambou, P-DG de Crocus, précise : “Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous serons capables de proposer des cartes à puces de nouvelle génération plus fiables, inviolables et plus rentables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur