Cryptage : Thales s’offre nCipher pour 63 millions d’euros

Cloud

Le groupe français intègre une société britannique spécialisée dans les outils de cryptage et de gestion des clefs de chiffrement.

Thales UK, la filiale britannique du groupe français Thales, vient de s’offrir nCipher, une entreprise locale spécialisée dans les logiciels et les équipements de cryptage, la gestion des clefs de chiffrement et les boîtiers d’accélération réseau. La transaction atteint 50,7 millions de livres sterling, soit environ 63,4 millions d’euros. Elle devrait être finalisée en octobre.

Selon Thales, qui revendique la deuxième place sur le marché britannique de la défense, ce rachat lui permettra d’étoffer son offre de systèmes de sécurité. Elle lui apportera, plus particulièrement, une gamme de modules matériels de sécurité (HSM ou “Hardware security modules”), ainsi qu’un outil d’activation des clefs de chiffrement et un produit pour sécuriser les données sauvegardées sur des bandes magnétiques.

Créée en 1996 à Cambridge au Royaume-Uni, nCipher a également fait l’objet en 2006 d’une offre de rachat émanant de Safenet , son concurrent direct basé aux Etats-Unis. Mais celle-ci avait alors été annulée par l’autorité de concurrence britannique (Competition Commission). Laquelle estimait qu’un tel rapprochement placerait Safenet en situation de quasi-monopole sur le marché britannique des modules HSM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur