Cyber-espionnage : une activité suspecte identifiée en Chine

Cloud
cyber-espionnage-chine

Une coalition d’entreprises IT a mis le doigt sur un vaste réseau de cyber-espionnage chinois qui agit depuis au moins 6 ans avec la bienveillance de Pékin.

La tension diplomatique monte à quelques jours d’une nouvelle visite officielle du secrétaire d’Etat américain John Kerry en Chine.

Une coalition de grands groupes actifs dans la sécurité informatique a mis le feu aux poudres en identifiant un vaste réseau de cyber-espionnage travaillant avec le soutien de Pékin. Qualifié de “spécialisé, perfectionné et rigoureux”, le réseau en question opère depuis au moins six ans. Il fait partie d’un dispositif de renseignement plus vaste… et financé par le gouvernement chinois.

Ses cibles incluent des entreprises et des organisations non gouvernementales, mais aussi des dissidents, basés aussi bien en Chine qu’en Europe ou aux Etats-Unis. Ses campagnes d’espionnage et de contre-espionnage s’appuient tout autant sur des logiciels génériques que sur des solutions ad hoc permettant des attaques ciblées par menaces persistantes (APT, pour “Advanced Persistent Threat”).

A ce jour, plus de 43 000 système ont été exposés, selon le rapport publié par Novetta en association avec de grands industriels américain parmi lesquels Cisco, F-Secure, FireEye et Microsoft.

L’ambassade de Chine à Washington DC n’a pas tardé à réagir. “Ce type de rapports ou d’allégations tiennent en générale de la fiction“, a assuré un porte-parole interrogé par la presse locale. Et de rappeler que la cybercriminalité est interdite par la loi chinoise : “Le gouvernement fait tout son possible pour combattre de telles activités“.

Comme le note Silicon.fr, au déplacement de John Kerry fera suite celui de Barack Obama. Le Président des Etats-Unis s’exprimera, les 10 et 11 novembre prochains, dans le cadre du sommet de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous vos informations personnelles sur Internet ?

Crédit photo : SP-Photo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur