Cyber-sécurité : les Etats-Unis pourraient dépenser 55 milliards de dollars en cinq ans

CloudRisquesSécurité

Selon Market Research Media, près de 55 milliards de dollars seraient injectés dans la période 2010-2015 dans la sécurité IT au nom de la protection des intérêts des Etats-Unis.

Coup de projecteur sur la protection et la sécurité des systèmes et des réseaux critiques !

Aux Etats-unis, l’administration Obama prévoit d’augmenter sensiblement les investissements dans les nouvelles technologies pour renforcer la cyber-sécurité à moyen terme.

Selon le rapport U.S. Federal Cybersecurity Market Forecast 2010-2015, l’enveloppe budgétaire dans ce domaine atteindra 10,5 milliards de dollars d’ici 2015. Cela représentera 11,3% de toutes les dépenses fédérales en 2015 (contre 10,5% en 2010).

Au total, sur la période 2010 – 2015, près de 55 milliards de dollars seraient injectés dans la sécurité IT au nom de la protection des intérêts nationaux.

Le cabinet Market Research Media, à l’origine de ce rapport, justifie ce renforcement des moyens à double titre : l’augmentation du nombre et l’impact des cyber-attaques et la complexité des infrastructures critiques.

Il reviendrait principalement au Department of Homeland Security de gérer ce budget de sécurité IT. Rien que l’année 2011, l’équivalent d’un ministère en charge de la sécurité intérieure a prévu d’investir 900 millions d’euros dans ce domaine jugé prioritaire.

Mais d’autres organismes gouvernementaux seraient aussi impliqués dans le secteur de la santé (Health and Human Services), du budget fédéral  (Department of Treasury), des transports (Department of Transportation) ou de la justice.

La formation des personnels à la sécurité IT est un élément-clé. Le rapport préconise une hausse de 7,8% des dépenses sur ce point précis d’ici 2015.

La semaine dernière, un projet de loi portant sur la cyber-sécurité au sens large a été déposé devant le Sénat américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur