Cybercâble au tribunal le 14 décembre

Cloud

Rassemblés au sein de l’association Luccas, les utilisateurs mécontents de l’Internet câblé de Suez-Lyonnaise des eaux vont plaider devant le tribunal de Paris pour obtenir une meilleure qualité de service.

Début octobre, l’association d’aide et de défense des clients de Cybercâble Luccas frappait un grand coup en lançant une procédure en référé contre le fournisseur de services. Le but : rétablir les débits des connexions Internet (à savoir 2 Mbits/s en réception) et obtenir des services de qualité. On s’en souvient, la société avait annoncé sans préavis la division par quatre de la bande passante disponible. Déjà échaudés par des pannes à répétition du serveur de messagerie électronique, les utilisateurs se sont régulièrement plaints de problèmes et de lenteur de connexion.C’est le matin du 14 décembre qu’aura lieu la confrontation, au tribunal de Grande Instance de Paris. L’association Luccas demande notamment “la nomination d’un expert qui viendra vérifier le débit exact de la liaison en voie montante et descendante”. Elle réclame 100 000 francs d’astreinte par jour si cette requête n’est pas appliquée dans les faits. Pour en savoir plus : Le site de Luccas


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur