Data centers : VMware séduit par le concept de cloud fluide de Nicira

CloudRégulationsVirtualisation

Pour 1,26 milliard de dollars, VMware rachète l’éditeur Nicira, qui a développé une solution sophistiquée de virtualisation des réseaux pour les data centers.

VMware poursuit son offensive cloud et acquiert Nicira, qui permet de concevoir des infrastructures virtuelles.

Montant de transaction : 1,26 milliard de dollars, essentiellement en cash selon le communiqué.

Fondée en 2007 par des chercheurs des universités Stanford et de Berkeley en Californie, Nicira n’a réellement débuté ses activités commerciales qu’en février dernier.

Mais, tout le long de la R&D, l’équipe a été soutenue par des fonds d’investissement dans une fourchette située entre 40 et 50 millions de dollars.

Dont un tour de table de 26 millions de dollars  survenu en 2011 qui associait trois fonds : Lightspeed Venture Partners, New Enterprise Associates et Andreessen Horowitz.

Nicira est défini comme un spécialiste des réseaux déployés sous forme de logiciels et une pointure dans le domaine de la “virtualisation des réseaux pour des initiatives open source”.

VMware veut renforcer son ancrage dans la migration des data centers. Nicira sera en mesure de transformer tout réseau en “IP backplane”.

Une approche censée réduire les effets d’engorgement sur les réseaux physiques et de fluidifier la diffusion de l’information via des infrastructures cloud multi-tenants.

Les terminaux se connectent directement au commutateur (switch), ce qui facilite la propagation des données sur l’ensemble de l’infrastructure par l’abstraction des couches réseaux physiques.

Nicira s’attaque donc à la problématiques de qualité de service (QoS) typiques des applications cloud.

La plate-forme Network Virtualization Network (NVP) de l’éditeur est basée pour partie sur le protocole OpenFlow et plus globalement sur des composantes propriétaires.

Nicira compte parmi ses clients les opérateurs AT&T et NTT, l’e-commerçant eBay ou encore l’hébergeur Rackspace.

Avec cette acquisition, VMware compte concurrencer l’offre d’Amazon Web Services ou encore le projet OpenStack, pensé pour unifier les environnements cloud en IaaS (Infrastucture as a Service).

Nicira start-up réseaux virtuels

Crédit image : © Liv-Friis-larsen – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur