De grands groupes IT communient autour de la vague ‘green IT’

Cloud

Intel, Google, Dell, HP, IBM… Une trentaine de firmes high-tech s’unissent
au WWF pour rendre les ordinateurs plus respectueux de l’environnement.

Economiser 5,5 milliards de dollars de dépenses énergétiques par an et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 54 millions de tonnes annuelles à partir de 2010. Tel est l’objectif de l’initiative Climate Savers Computing lancée par l’association World Wildlife Fund (WWF) qui regroupe près d’une trentaine d’acteurs de l’industrie informatique et qu’Intel et Google viennent de rejoinde.

Dell, HP, IBM, Lenovo, Fujitsu, Sun, ou encore AMD se donnent pour mission de produire des ordinateurs plus économes. Les éditeurs et acteurs comme Microsoft, la Fondation Linux, Canonical ou Yahoo, mais aussi des organisations d’utilisateurs (eBay, EMC, Starbucks, Unisys, des universités…) s’engagent à utiliser et promouvoir ces futurs outils plus respectueux de l’environnement et des ressources de la planète.

Un rendement électrique de 90 %

L’ensemble des membres engagés dans le Climate Savers Computing devront suivre rigoureusement, voire de dépasser, les critères établis par la spécification Energy Star de l’EPA (Environmental Protection Agency), l’Agence fédérale américaine de protection de l’environnement. Laquelle, à travers la version 2007 de Energy Star, vise un rendement électrique d’au moins 80 % pour un ordinateur de bureau alors qu’il plafonne aujourd’hui à près de 50 % et 70 % pour les serveurs mono et bi processeurs, selon Urs Holzle, senior vice président de Google, chargé des opérations. D’ici 2010, la barre de rendement électrique sera élevée à 90 %, voire 92 % dans le cadre des serveurs contre 85 % actuellement.

En attendant l’arrivée de ces futures machines plus économiques, les particuliers peuvent également adhérer à l’initiative et consulter le site de la Climate Savers Computing Initiative afin de bénéficier de conseil pour économiser la consommation électrique de sa machine. Selon l’initiative, les fonctionnalités d’économie d’énergie des équipements actuels peuvent réduirent la consommation d’un facteur allant jusqu’à 60 %. Economiseur d’écran et état de veille ont de beaux jour devant eux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur