Décalé IT : Facebook miroir du cyber-langage

MarketingSocial Media
facebook-cyber-langage
3 2

Facebook constate que l’expression du rire dans les publications sur son réseau social évolue en faveur des émoticônes… et aux dépens de l’interjection « lol ».

Entrée il y a trois ans dans le Petit Robert illustré aux côtés de « gloups », « permalien », « gaz de schiste » ou encore « comater », l’interjection « lol » serait-elle déjà passée de mode ?

C’est ce que suggère une étude dont Facebook vient de révéler les résultats.

Bien que les équipes du réseau social aient limité leur analyse aux publications et commentaires rédigés en anglais (pas de relevés effectués sur la messagerie instantanée), on perçoit un déclin prononcé du « lol » au profit d’autres façons d’exprimer le rire.

Pendant la dernière semaine de mai, 15 % des internautes dont les statuts et autres posts ont été examinés ont inséré au moins un élément marquant le rire (54 % en ont mis au moins deux). C’était toujours le même pour plus de la moitié d’entre eux (52 %).

Bilan : la forme « haha » et ses dérivées (« hahaha », « haahhhaa»…) remportent 51,4 % des suffrages. Suivent les émoticônes à 33,7 %, puis la forme « hehe », à 13,1 %. « Lol » arrive bon dernier : les membres Facebook ne sont plus que 1,9 % à l’utiliser préférentiellement.

Autre constat : il existe une véritable démographie du rire. Globalement, les plus jeunes privilégient les emojis, alors que les plus âgés tendent davantage vers le « lol » (le rapport est presque d’un pour deux chez les trentenaires).

Si les femmes sont plutôt des utilisatrices d’emojis, les hommes aux États-Unis penchent souvent pour la forme « hehe » et ses dérivées… qui peuvent, tout comme « haha », être allongées d’une ou plusieurs syllabes pour exprimer un degré d’intensité plus élevé.

A l’inverse, « lol » est quasi systématiquement utilisé sous cette forme, à l’exception de quelques « lolz ». Concernant les emojis, ils sont utilisés seuls dans environ 50 % des cas, mais les taux sont encore significatifs jusqu’à 4 (8 %).

facebook-emoji
Facebook a retenu 13 emojis pour son étude.

Crédit photo : vesna cvorovic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur