Dell adopte enfin les processeurs AMD

Mobilité

Dell lancera d’ici la fin de l’année une gamme de serveurs quadri-processeurs à base d’Opteron d’AMD.

“Dell introduira également les nouveaux processeurs Opteron d’AMD dans [ses] serveurs multi-processeurs avant la fin de l’année.” Le 18 mai, à l’occasion de la présentation de ses résultats du premier trimestre de son année fiscale 2006-2007, le constructeur Dell a finalement lâché le morceau. Après des mois, voire des années, d’hésitation, le constructeur mondial va élargir son offre aux plates-formes AMD. Une véritable rupture avec la stratégie de Dell qui, depuis sa naissance en 1984 (sous le nom de PC Limited), a toujours commercialisé des solutions sous processeurs Intel exclusivement.

Mais les temps changent. Et Dell ne pouvait rester trop longtemps insensible à la qualité des produits concurrents à ceux de son fournisseur exclusif. Surtout, HP, IBM et Sun, les principaux concurrents de Dell, ont depuis longtemps lancé des offres serveurs à base de processeurs Opteron. En leur laissant ce marché, Dell prenait le risque de perdre définitivement une partie de ses clients. Même si les plates-forme AMD ne représentent pas encore la majorité des systèmes installés, Dell ne pouvait se permettre de se couper éternellement de ce marché porteur. Les processeurs Opteron représenterait autour de 30 % du marché des serveurs selon les analystes.

La suprématie d’Intel n’est pas encore menacée pour autant. Dell a bien précisé que les Opteron fournirait les solutions haut de gamme, c’est-à-dire les serveurs quadri-processeurs. Les serveurs bi et mono processeurs, ainsi que les machines de bureau et ordinateurs portables, resteront, dans un premier temps, exclusivement équipés de puces Intel. D’ailleurs, parallèlement à l’Opteron, Dell lancera également des serveurs à base de Core 2 Duo Woodcrest, un processeur 64 bits double coeur à basse consommation issu de la nouvelle architecture d’Intel (voir édition du ). Mais Dell pourrait, à terme, élargir son offre AMD à l’ensemble de ses PC. Le constructeur texan n’a jamais caché qu’il discutait régulièrement avec AMD sur ces questions.

Une grande opportunité commerciale

La présence de processeurs AMD chez Dell n’est d’ailleurs pas tout à fait nouvelle. Fin 2005, Dell introduisait des Athlon en boîtes dans son catalogue en ligne (voir édition du 14 novembre 2005). Des processeurs pour ordinateur de bureau totalement incompatibles avec l’architecture Intel des PC vendus par Dell. Plus récemment, Dell a racheté AlienWare (voir édition du 23 mars 2006), un constructeur de PC plutôt haut de gamme orienté joueurs et qui propose des configuration à base de processeurs AMD. A travers AlienWare, Dell entend développer son marché grand public.

Pour AMD, l’ouverture de Dell représente une grande opportunité commerciale, tout en validant définitivement, s’il était encore besoin, la qualité de ses solutions pour serveurs. Surtout, le fondeur de Sunnyvale conforte son image de concurrent crédible face à Intel qui peine à rebondir sur le marché des serveur haut de gamme. Le fondeur de Santa Clara entend cependant rattraper le retard avec le Woodcrest et, surtout, avec le Tulsa, la prochaine génération de puce Xeon multiprocesseurs, qui devrait être lancé au cour du second semestre 2006. Autant de concurrence qui devrait à terme profiter au client final.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur