Dell pourrait quitter la Bourse

BourseEntrepriseRégulations
dell-bourse-cotation-new-york

Selon Bloomberg, Dell pourrait tomber dans le giron de fonds d’investissement et se retirer de la cotation boursière.

Dell a entamé des discussions préliminaires avec au moins deux fonds de capital-investissement dans la perspective d’un retrait de la Bourse.

Et des banques ont été contactées pour assurer le financement d’une telle opération.

Lundi (13 janvier), le titre Dell à la Bourse de New York a bénéficié d’une envolée à la suite de ces rumeurs de marché diffusées par Bloomberg : +13% à la clôture de la séance (12,29 dollars).

Les transactions ont été même coupées temporairement en raison des variations boursières observées.

La capitalisation boursière atteignait 21,35 milliards de dollars en fin de journée.

En 2010, soit trois ans après son retour aux commandes de la société informatique qu’il avait créée au Texas dans les années 80, Michael Dell envisageait déjà de quitter la Bourse.

Le fondateur détient toujours 15,7% de la société. Un niveau de participation qui faciliterait les discussions avec les fonds d’investissement.

Dell tente de s’arracher de son statut “hardware” de fabricant d’ordinateurs pour se positionner comme un fournisseur de services IT (en explorant le potentiel du cloud).

Il favorise le marché des entreprises (comme les solution de type gestion des terminaux mobiles), tout en gardant un œil sur le segment grand public.

Récemment, Dell a confirmé qu’il lâchait définitivement le segment des smartphones pour se concentrer sur celui des tablettes destinées aux professionnels.

On le sait : les ventes de PC sont chahutées en raison du contexte économique morose et de la concurrence des tablettes tactiles censées remplacer les ordinateurs.

Signe des temps : les ventes de PC durant les fêtes de fin d’année ont baissé pour la première fois en cinq ans, selon IDC.

De plus, certains acteurs du marché comme Lenovo se montrent particulièrement agressifs d’un point de vue commercial, au point d’avoir fait tomber HP de son piedestal en fin d’année dernière.

En l’état actuel, Dell est le troisième fabricant mondial de PC derrière HP et Lenovo. Le constructeur texan a vendu 37,6 millions d’unités et a réalisé un chiffre d’affaires de 62 milliards de dollars.

(Crédit photo : SeanPavonePhoto / Shutterstock.com)

Quiz : Connaissez-vous bien les entreprises high-tech cotées en Bourse ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur