Démo gratuite de la Virtual Game Station

Cloud

Connectix profite de la non-décision de la Cour Suprême des Etats-Unis dans le procès qui l’oppose à Sony pour proposer une démonstration gratuite de sa Virtual Game Station. Ce logiciel, un émulateur de la PlayStation de Sony, permet à ses utilisateurs de faire tourner près de 200 jeux créés pour la première version de la console.

La Virtual Game Station permet aux utilisateurs Mac, comme aux utilisateurs PC d’ailleurs, de faire fonctionner près de 200 des titres qui ont été développés pour la Playstation de Sony (voir édition du 11 mai 2000). Même si tous les jeux ne fonctionnent pas, la plupart des titres les plus courus tournent sur l’émulateur. La version en libre accès est toutefois bridée de plusieurs manières : il n’est pas possible de sauvegarder la partie en cours, de jouer à plusieurs, d’utiliser les manettes de jeux et enfin, si la version commerciale d’un logiciel de jeu est fournie avec Virtual Game Station, elle n’est pas livrée avec la démonstration. En revanche, son utilisation n’est pas limitée dans le temps.

La firme de San Mateo, au sud de la Silicon Valley, en Californie, a débuté la commercialisation de sa VGS sur Mac (voir édition du 8 janvier 1999) en janvier 1999. Connectix recommande une configuration musclée  : un Mac équipé d’un G3 ou d’un G4 tournant à 300 MHz minimum, équipé de 10 Mo de mémoire vive, de 3,4 Go d’espace sur le disque dur et d’un lecteur de CD ou de DVD-ROM/RAM.

La sortie de cette démonstration tombe à point nommé : la Cour Suprême des Etats-Unis n’a en effet pas l’intention de statuer sur la dispute opposant Connectix à Sony, qui lui reproche le non-respect de ses droits d’auteur et de sa marque commerciale. “[La décision de la Cour suprême est] une bonne nouvelle, mais elle n’est pas inattendue”, a indiqué Roy McDonald, le PDG de Connectix, à nos confrères de MacCentral. “Les points levés devant la Cour d’Appel étaient très clairs et leur décision définitive. La Cour Suprême n’avait rien à statuer.” Connectix a pour le moment été considéré comme un concurrent légitime en créant des plates-formes sur lesquelles les jeux développés pour la plate-forme de Sony peuvent fonctionner.

Pour en savoir plus :

Le site de Connectix (en anglais)

Voir aussi le dossier SVM Mac :

Virtual Game Station


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur