Des K6-2 pour contrôler les imprimantes

Mobilité

AMD continue d’élargir ses gammes. Avec les K6-2E, c’est le marché des applications embarquées qui est visé. Vitesse de départ : 350 et 400 MHz.

AMD voit la vie en rose actuellement. L’action du fondeur texan est proche de son plus haut cours, obtenu en 1997, à 45 dollars environ et les résultats du dernier trimestre 1999 sont supérieurs aux prévisions des analystes les plus optimistes. La période est donc propice pour le concurrent d’Intel qui a présenté hier deux nouveaux processeurs pour des applications embarquées comme des caisses enregistreuses ou des terminaux de communications publics. Ce n’est pas la première fois qu’AMD propose ses processeurs sur ce segment, la gamme Elan ayant déjà permis au fondeur de s’introduire sur ce marché. Comprenant 9,3 millions de transistors et gravés en 0,25 microns, ces deux nouveaux processeurs sont des adaptations de l’architecture du K6-2 pour répondre aux besoins d’appareils autonomes ou embarqués. Ainsi la consommation électrique est réduite et le voltage ramené à 1,9V sur le modèle cadencé 350 Mhz et 2,2V sur celui à 400 MHz. Parce qu’ils sont issus de la famille K6-2, ces processeurs embarquent aussi les jeux d’instructions 3DNow! et MMX, ce qui sera franchement superflu sur une caisse enregistreuse. Quant au tarifs, ils sont, pour mille pièces, de 61 dollars l’unité pour le K6-2E/400AFR et de 69 dollars par unité pour le K6-2E/350AMZ. La différence de prix s’explique par le fait que la version à 350 MHz bénéficie de fonctions d’économie d’énergie plus avancées que celles comprises sur le modèle cadencé à 400 MHz. A fond la caisse  !

Pour en savoir plus :

*Le site de d’AMD


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur