Des ports connectés sans fil : le normand S2F network lève des fonds

EntrepriseGestion réseauxLevées de fondsMobilitéRéseaux
ports-connectés-sans-fil-normand-S2F-network-lève-fonds
3 5

Le spécialiste des réseaux sans fil S2F network lève un million d’euros pour développer son business à l’international.

Intégrateur de solutions de transmission de données sans fil installé au Havre, S2F network annonce une levée de fonds d’un million d’euros.

Le financement – obtenu auprès d’un pool de business angels et de la holding familiale Chalus Chegaray & cie – a été bouclée à la rentrée de septembre.

S2F network compte poursuivre son développement à l’international : Royaume-Uni, Etats-Unis, prospection en Australie…

Présidée par Stéphanie de Bazelaire, cette société d’une quinzaine de personnes a conçu de nouvelles architectures de réseaux wireless déployés sur des marchés verticaux : ports de plaisance, collectivités, complexes sportifs…

Typiquement, la solution R-marina de gestion centralisée permet un contrôle à distance de tous les équipements d’exploitation d’un port de plaisance.

Une trentaine de ports de 100 à 4800 anneaux en France et en Europe ont déjà adopté le dispositif.

Membre du Pôle TES (pôle de compétitivité sur les transactions électroniques sécurisées), le prestataire commercialise aussi une solution similaire destinée aux collectivités ancrées dans une dimension de ville intelligente (smart city) ou porteurs de projets d’interconnexion de bâtiments publics et municipaux.

S2F network a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires d’un million d’euros alors que la création de la structure remonte à 2011. Le site Internet est en maintenance.

Stéphanie de Bazelaire et sa famille sont également propriétaires d’une autre société NCI spécialisée dans le câblage réseau pour les entreprises, dont la création remonte à 1991.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : The Hilary Clark)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur