Des prévisions moins ambitieuses pour France Télécom

Cloud

Alors qu’il publie son chiffre d’affaires sur les neufs premiers mois de l’année, l’opérateur France Télécom revoit à la baisse ses objectifs de croissance.

Lors de la présentation de ses résultats mardi 29 octobre, l’opérateur historique a annoncé avoir enregistré une croissance de 9 % de son chiffre d’affaires consolidé sur les neuf premiers mois de l’année à 34,4 milliards d’euros. Pour l’ensemble de l’exercice, France Télécom a revu à la baisse ses prévisions de croissance du chiffre d’affaires, qui devrait être compris “entre 8 et 9%”, alors que le groupe tablait en avril sur une croissance supérieure de 10 %

Orange, la filiale mobile de FT, a recensé un total de 43,2 millions de clients à fin septembre, en hausse de 12,6 %, et affiche un résultat en hausse de 13,3 % à 12,2 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires contributif de la filiale Internet Wanadoo est en progression de 31,7 % sur un an. Toutefois, le chiffre d’affaires contributif des services de téléphonie fixe, voix et données en France baisse de 5,5 %.

FT résiste sur le trafic local

Concernant le trafic local, France Télécom a réussi à diminuer le recul de ses parts de marché avec 82 % fin septembre, contre 82,7 % en juin et 86 % en mars dernier. Sur les appels longue distance (nationaux et internationaux), les parts de marché de l’opérateur restent stables, passant de 64,6 % en décembre 2001 à 64,5 % en décembre 2002.

France Télécom comptait fin septembre, toutes filiales confondues, un total de 108,4 millions de clients, soit une hausse d’environ 10 % en un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur