Des prototypes de G5 atteignent 2,4 GHz

Mobilité

La version préliminaire, numérotée 0.6, du PowerPC G5 de Motorola vient d’être livrée à Apple. Sa fréquence d’horloge s’étale désormais de 1 à 2,4 GHz. Les premières machines équipées du processeur pourraient tourner entrer 1 et 1,4 GHz et peut-être même atteindre les 1,6 GHz. Près de 1 000 machines prototypes auraient été fournies à des développeurs de première importance.

De 1 à 2,4 GHz, selon les indiscrétions d’un contact de The Register, tel serait le spectre des fréquences atteintes par les dernières versions des processeurs de nouvelle génération de Motorola, les PowerPC 8500, plus connus sous le sobriquet G5. La révision 0.6 du processeur serait disponible à des vitesses de 1 GHz, 1,2 GHz, 1,4 GHz, 1,6 et 2,4 GHz. Elle résout un certain nombre de problèmes rencontrés précédemment et qui gênaient considérablement les performances du processeur. L’un d’entre eux concernait la mémoire cache L3 externe. Dans la version qui vient d’être livrée à Apple, le positionnement des mémoires cache L1 et L2 aurait été revu, bien que cette information prête à confusion en raison de la complexité d’une telle opération dans une phase aussi avancée de conception d’un processeur. Quant à la prochaine révision qui doit arriver dans les deux semaines à venir, selon Macosrumors, elle devrait modifier la place de quelques-uns des composants et améliorer le moteur de calcul AltiVec. Sur la dernière version, celui-ci ne tournerait qu’à 85 % des performances de celui qu’embarque le dernier G4, le PowerPC 7460. Mais ces nouvelles performances seraient 50 % supérieures à celles obtenues auparavant.

Si les ingénieurs de Motorola tiennent leurs délais, ainsi qu’ils semblent vouloir le faire, il faut s’attendre à entendre parler de G5 prêts pour la production dans le courant du mois de décembre (voir édition du 12 octobre 2001). Ce calendrier pourrait permettre à Apple de présenter les premières machines équipées dès janvier ou février, l’exposition MacWorld de San Francisco étant clairement identifiée comme un objectif à atteindre. Les fréquences disponibles sur les premiers modèles ne devraient pas différer de celles obtenues sur les versions prototypes du G5 : de 1 à 1,4 GHz avec peut-être des machines dotées de processeurs à 1,6 GHz. Pour le moment, la carrosserie du Mac G5 n’a fait l’objet d’aucune fuite. Il se dit toutefois que près de 1 000 boîtes grises embarquant le G5 dans sa version 0.5 auraient été distribuées à des développeurs clés du développement pour Mac. Il s’agirait de prototypes qui pourraient être rejoints par 500 nouvelles machines. Ces prototypes se présenteraient pour le moment sous la forme de cartes mères équipées ou de systèmes complets prenant place dans des carcasses beiges de PC !

SGI lorgne sur le G5

Le constructeur de stations graphiques SGI serait très intéressé par le G5 pour ses futures stations graphiques. Il aurait l’intention d’abandonner la fabrication de sa ligne de processeurs MIPS, arguant de coûts de développement trop élevés ne lui permettant pas de fournir des stations Unix à des prix compétitifs. Le taux de progression des fréquences du G5 laisse à penser que ce processeur PowerPC pourrait bien, dans les six à huit mois, venir se mesurer au Pentium à des vitesses similaires. Les prototypes sont passés de moins de 800 MHz à 2,4 GHz en moins de cinq mois ! Un nouveau palier de fréquence devrait être franchi avec la version 0.7 du G5. Si ce rythme est maintenu, un PowerMac G5 pourrait tourner à une fréquence égale aux processeurs de la plate-forme d’Intel durant l’été 2002. Une perspective qui réjouira les adeptes des comparaisons sur la base des fréquences d’horloges…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur