Deux cents millions d’ultra-mobiles vendus d’ici 2013

Mobilité

La popularité des périphériques Internet mobiles va augmenter au détriment de celle des netbooks, selon ABI Research.

Le nombre de périphériques ultra-mobiles (Ultra Mobile Devices, ou UMD) devrait atteindre les 200 millions d’ici 2013, générant ainsi environ 27 milliards de dollars pour l’industrie, d’après de nouvelles estimations des analystes d’ABI Research.

L’étude d’ABI Research démontre que la demande d’UMD (comprenant les périphériques Internet mobiles, les netbooks et les PC ultra-mobiles) est susceptible d’augmenter considérablement, par rapport aux 10 millions d’unités livrées cette année. Mais le cabinet d’étude prévoit en même temps le déclin de la popularité des netbooks comme l’Asus Eee PC, avec l’occupation de presque 70% du marché par les périphériques Internet mobiles.

Les netbooks dominent actuellement le marché des UMD, en représentant environ 90% de ventes. “A mesure que ce marché entre dans une phase de croissance rapide et commence à évoluer, vous allez constater de nombreuses expérimentations sur différents canaux de distribution”, déclare Philip Solis, analyste chez ABI.

“Certains seront vendus directement par le fabricant, d’autres via des détaillants, et d’autres encore via des opérateurs mobiles qui vont les associer à de nouveaux abonnements de transfert de données”, ajoute-t-il. Toutefois, les UMPC (PC ultra-mobile) comme le Samsung Q1 resteront des produits de niche, d’après l’étude.

Le nombre de périphériques ultra-mobiles (Ultra Mobile Devices, ou UMD) devrait atteindre les 200 millions d’ici 2013, générant ainsi environ 27 milliards de dollars pour l’industrie, d’après de nouvelles estimations des analystes d’ABI Research.

L’étude d’ABI Research démontre que la demande d’UMD (comprenant les périphériques Internet mobiles, les netbooks et les PC ultra-mobiles) est susceptible d’augmenter considérablement, par rapport aux 10 millions d’unités livrées cette année. Mais le cabinet d’étude prévoit en même temps le déclin de la popularité des netbooks comme l’Asus Eee PC, avec l’occupation de presque 70% du marché par les périphériques Internet mobiles.

Les netbooks dominent actuellement le marché des UMD, en représentant environ 90% de ventes. “A mesure que ce marché entre dans une phase de croissance rapide et commence à évoluer, vous allez constater de nombreuses expérimentations sur différents canaux de distribution”, déclare Philip Solis, analyste chez ABI.

“Certains seront vendus directement par le fabricant, d’autres via des détaillants, et d’autres encore via des opérateurs mobiles qui vont les associer à de nouveaux abonnements de transfert de données”, ajoute-t-il. Toutefois, les UMPC (PC ultra-mobile) comme le Samsung Q1 resteront des produits de niche, d’après l’étude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur