Deux nouvelles solutions de tests réseaux signées Fluke Networks

Cloud

Ce fabricant sort deux nouvelles versions des applications qu’il a héritées
des rachats de Visual Networks et Crannog Software.

Spécialisé dans la métrologie (testeurs de câblage et outils de contrôle de performance des réseaux), le constructeur américain Fluke Networks a racheté Visual Networks fin 2005 pour 75 millions de dollars. Il a par ailleurs intégré la vingtaine de développeurs de l’éditeur irlandais Crannog Software début 2007, pour un montant non dévoilé.

Aujourd’hui, Fluke Networks sort deux nouvelles versions des produits issus de ces rachats : NetFlow Tracker (version 3.0) et Visual UpTime (Select 2.5). La première, issue de l’acquisition de Crannog, est une solution de collecte de flux réseaux aux protocoles propriétaires Cisco (Netflow et IP low). L’objectif étant “d’avoir des bases de données où ces informations sont stockées indéfiniment “, explique Alain Livenais, responsable commercial France de Fluke Networks, que la rédaction de Vnunet.fr a rencontré le 22 juin. Dénommée Visual UpTime, la seconde analyse les performances des réseaux et des applications. Parmi ses nouvelles fonctionnalités, la dernière mouture offre la possibilité de surveiller la qualité des appels téléphoniques par segments.

Né en 1992 au sein du groupe Fluke (un constructeur américain d’appareillage électronique), Fluke Networks était à l’origine un département dédié aux appareils de mesure de performance réseau. En 2000, la branche a pris son indépendance.

La société est désormais détenue par la holding Danaher. Avec près de 500 salariés à l’international, elle revendique un chiffre d’affaires d’environ 300 millions de dollars, dont 30% seraient réalisés en Europe et 5% en France. Elle offre ses produits sur trois cibles : les responsables réseaux des grands groupes, les installateurs et les opérateurs.

Sur son marché, Fluke Networks est en concurrence avec d’autres spécialistes de la mesure de performance tels que Airmagnet et Cognio (pour les outils d’analyse de perturbation des réseaux wi-fi) ; JDSU (acquéreur d’Acterna en 2005, dans les équipements de tests des communications) ; Network Instrument et Network Physics (sur l’analyse des performances réseaux et applicatives).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur