Développement Web : Adobe publie une première ébauche d’Apollo

Cloud

La nouvelle plate-forme de développement Web, qui a vocation à réunir des
applications on- et off-line, est attendue pour la fin de l?année.

Adobe vient de publier une première version de test de sa plate-forme multi-systèmes d’exploitation qui a vocation à marier les applications en ligne avec les applications traditionnelles.

L’éditeur de logiciels a dévoilé lundi une version ?alpha?, autrement dit une toute première version de test, laquelle est disponible aux développeurs en téléchargement gratuit. Elle inclut un kit de développement logiciel et l’environnement d’exécution nécessaire au lancement des applications Apollo.

La plate-forme permet d’extraire des données en ligne et de les rapatrier sur son PC en local. Lorsque aucune connexion à Internet n’est détectée, l’application place toutes les informations en mémoire cache et les envoie dès que la connexion est rétablie.

Elle prend en charge des techniques existantes qui sont utilisées pour le développement d’applications Internet, comme HTML, JavaScript et Flash.

Adobe, par exemple, a présenté une application de bureau développée par eBay qui permet aux utilisateurs de placer des enchères, de tenir des listes de surveillance et de mettre en vente de nouveaux articles. L’accès à l’application s’effectue via une icône ordinaire, alors que la plupart des applications Internet actuelles apparaissent à l’intérieur même d’un navigateur.

Adobe est un acteur majeur sur le marché du développement et de la conception d’Internet. Il détient la plate-forme de programmation Flash sur laquelle sont basés les services vidéos en ligne comme YouTube, ainsi que des outils de développement et de conception allant de l’éditeur HTML Dreamweaver au logiciel d’édition Photoshop.

Les outils de développement Apollo sont actuellement disponibles pour les systèmes d’exploitation Windows et OS X. Une version Linux devrait suivre prochainement. Une “vraie” version bêta est annoncée pour cet été et le produit fini devrait voir le jour en fin d’année.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 20 mars 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur