DeviceLock joue la carte de la prévention de la fuite des données en entreprise

Cloud

DeviceLock sensibilise les entreprises aux possibles fuites d’informations perpétrées par ses collaborateurs en dévoilant une nouvelle version de son logiciel de contrôle des périphériques et des ports locaux d’un PC.

La firme de sécurité IT russe DeviceLock enrichit sa gamme de solutions logicielles de protection des informations en contrôlant l’ensemble des périphériques et des ports locaux d’un ordinateur sollicités par les collaborateurs au sein d’une entreprise.

Créé en 1996 sous le nom de SmartLine, DeviceLock protège aujourd’hui “quatre millions d’ordinateurs dans plus de 600 000 organisations dans le monde, que ce soit des administrations, des banques, des réseaux militaires ou encore des firmes de télécommunications”, a précisé Alexei Lesnykh, Responsable du Développement International et de la Stratégie Produit chez DeviceLock, à la rédaction d’ITespresso.fr.

“Le plus souvent le danger vient de l’intérieur des entreprises, des utilisateurs, qui sont susceptibles de copier, de perdre et de voler des données confidentielles. En 2008, la perte de données a coûté plus 6,6 milliards de dollars aux entreprises”, a-t-il souligné.

Développée pour l’écosystème Microsoft Windows (y compris Windows 7), la version 6.4.1 du logiciel DeviceLock permet désormais de prévenir la fuite de données lors des processus de synchronisations entre un PC et des smartphones iPhone, Windows Mobile, BlackBerry et Palm.

L’ensemble des agents DeviceLock peuvent être déployés, gérés et administrés à partir d’un domaine Microsoft Active Directory. “Les responsables dans l’entreprise peuvent ainsi implémenter la liste des privilèges et définir leur politique de sécurité de protections des données. Grâce à cette administration centralisée, il est possible de contrôler l’accès par l’utilisateur aux ports de son USB, PCI et firewire de son PC et de définir les périphériques autorisés ou non”, a précisé Alexei Lesnykh.

Par ailleurs, la nouvelle mouture 6.4.1 du logiciel DeviceLock intègre un nouveau moteur de recherche de texte, DeviceLock Search Server (DLSS), permettant d’effectuer plus rapidement et efficacement des recherches par mots-clés au sein des bases de données centralisées de journaux de réplication et d’événements.

Ce moteur de recherche est ainsi capable de restituer des copies d’un contenu transféré par un utilisateur, depuis un des ports de son ordinateur vers un périphérique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur