Didier Lombard nommé président du conseil de surveillance de STMicroelectronics

Cloud

Après avoir définitivement quitté France Telecom en renonçant à son statut de conseiller spécial, Didier Lombard vient d’obtenir la présidence du conseil de surveillance du fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics.

Après avoir renoncé à son statut de conseiller spécial chez France Telecom-Orange, l’ex-P-DG de l’opérateur Didier Lombard vient de dénicher un nouveau poste : président du conseil de surveillance de STMicroelectronics.

Il a été officiellement nommé à l’issue de l’assemblée générale annuelle des actionnaires du groupe.

Didier Lombard était déjà membre du conseil de surveillance du fabricant franco-italien de semi-conducteurs depuis 2004.

L’ancien P-DG de France Telecom a donc décidé de voir si l’herbe était plus verte ailleurs, après son sulfureux départ de chez l’opérateur historique français il y a quelques semaines.

Fragilisé par une vague de suicide qui a débuté en 2009, France Telecom a voulu accélérer la transformation et le management du groupe en passant les rênes de la direction opérationnelle à Stéphane Richard, qui a remplacé Didier Lombard à la tête de l’opérateur en mars 2010. Celui-ci a conservé, jusqu’en février 2011, son titre de président de France Telecom.

Ensuite, sous la pression des syndicats et des salariés de France Telecom, Didier Lombard a récemment annoncé son intention de ne pas occuper la fonction de « conseiller spécial de Stéphane Richard sur les orientations stratégiques et la vision technologique du Groupe » qui lui était dévolue.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur