En difficulté, Sharp invite Samsung à sa table

Régulations
China Electronics Panda Sharp

Dans une impasse financière, Sharp a décidé de céder 3% de son capital à un de ses rivaux, le constructeur sud-coréen Samsung.

En difficulté, le groupe électronique japonais Sharp a confirmé, ce 6 mars, former une alliance capitalistique avec son rival sud-coréen Samsung Electronics et renforcer leur partenariat dans les écrans à cristaux liquides.

Dans ce cadre, Sharp va émettre de nouvelles actions à destination de Samsung Electronics Japan, qui déboursera près de 10,4 milliards de yens (85 millions d’euros) pour obtenir 3,04 % des droits de vote au sein du groupe japonais.

Sharp, qui a enregistré de lourdes pertes en 2012, a annoncé l’été dernier réduire ses effectifs d’au moins 5000 postes d’ici mars 2013.

L’alliance formée avec Samsung doit permettre à Sharp de consolider sa situation financière dégradée, note Silicon.fr.

Elle lui offre également la possibilité de maintenir une relation commerciale solide avec un client de poids, à travers la fourniture régulière et à long terme d’écrans LCD pour téléviseurs et terminaux mobiles.

Samsung, de son côté, devient l’un des plus importants détenteurs de titres Sharp, par le biais de l’acquisition d’actions au prix unitaire de 290 yens. Le groupe sud-coréen à la croissance record peut également limiter les risques sur un marché LCD fluctuant et concentrer ses efforts sur le marché en croissance des smartphones et tablettes.

—————————————————————————————————–

Quiz : Connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?

 

 

Crédit image : Copyright Denis Opolja-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur