Distribution high-tech : eBizcuss accuse Apple d’étouffer son business

JuridiqueMarketingMobilitéRégulationsSmartphonesTablettes

eBizcuss, qui se considère comme le plus gros revendeur Apple indépendant de France, va déposer deux plaintes contre son fournisseur pour ” abus de position dominante” et “dépendance économique”.

Les relations entre Apple et eBizcuss s’enveniment pour des raisons de conditions de distribution de ses produits jugées étouffantes et des pratiques commerciales considérées comme déloyales.

La menace d’un vrai procès plane en France.Pourquoi ce clash avec “La marque à la pomme” qui déteste ce genre de publicité négative ?

Spécialiste de la vente de produits haut de gamme numériques et informatiques vie un réseau physique et via Internet, eBizcuss s’est notamment positionné comme premier Apple Premium Reseller en France.

Avec la marque ICLG, il vise comme clientèle les particuliers, les professions libérales et les TPE. eBizcuss dispose également de relais en Belgique (Mac Line).

Mais, entre le manque de disponibles des gammes phares d’Apple (Mac Book Air, iPad 2, iPhone 4S) et la stratégie d’implémentation d’Apple Store en France (neuf en l’état actuel), le réseau de revendeurs indépendants commencent à taper sur la table.

Dans son dernier communiqué portant sur les résultats du troisième trimestre, eBizcuss souligne que l’activité française est vraiment pénalisée.

“La baisse d’activité trimestrielle est imputable aux ventes en France qui chutent de 31%en raison du manque de livraisons des nouvelles gammes phares d’Apple au moment de leur lancement ( Ipad2 et nouveau Mac Book Air)”, peut-on lire dans le communiqué.

“Le défaut de disponibilité des produits Apple, déjà perceptible au 2ème trimestre, s’est accentué au 3ème trimestre et a pénalisé l’activité du Groupe. L’activité de Mac Line en Belgique, qui ressort en légère croissance, a été moins touchée par ces carences de livraison.”

Pour se faire entendre, eBizcuss passe par la justice.

En début d’année, Le Figaro avait révélé le désarroi d’eBizcuss. “Depuis l’ouverture du premier Apple Store à Paris, nous souffrons de concurrence déloyale de la part d’Apple.

Nous allons donc lancer deux actions en justice [contre Apple, ndlr]…Une plainte pour “abus de position dominante” et une plainte pour “dépendance économique”, déclarait François Prudent pour Challenges la semaine dernière. “Les deux plaintes sont déjà rédigées et seront déposées dans quelques semaines

Fin novembre 2011, le distributeur de produits Apple a déposé un référé pour souligner l’urgence de la situation.

“Nous avions fait ce référé pour demander à ce qu’ils nous livrent leurs produits avant les fêtes de fin d’année. Généralement, nous ne recevons pas assez de produits. Là, notre référé a eu l’effet inverse : au lieu de nous livrer 10 Mac, par exemple, ils en ont livré 60, ce qui a asséché notre trésorerie !”

Et la concurrence entre les offres Apple Store et celles des revendeurs est jugée inéquitable. “Les propositions commerciales qu’Apple soumet aux entreprises sont inférieures aux prix auxquels nous achetons le matériel.”

Une situation partagée par les autres revendeurs APR en Europe et au Royaume-Uni, selon ChannelWeb.co.uk qui a recueilli les témoignages anonymes de revendeurs Apple soutenant eBizcuss.

Ils ne veulent pas donner leurs noms, craignant des représailles de la firme de Cupertino. Ambiance…

Ca bouge chez eBizcuss sur plusieurs fronts. Le groupe français, qui emploie 200 personnes, a récemment transféré de ses titres de NYSE Euronext sur NYSE Alternex.

Logo : © Oleg Golovnev – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur