Divertissement numérique : Glowria.fr s’implante en Allemagne

Mobilité

Avec une nouvelle levée de fonds, le service de location de DVD en ligne acquiert son homologue Dividi.de et prépare la VOD.

Développement du service de location de DVD, vidéo à la demande, internationalisation?Glowria.fr monte sur tous les fronts mais elle a besoin du soutien de fonds d’investissement pour accompagner son développement. La société, qui se positionne comme un fournisseur de divertissement numérique, vient de lever 4 millions d’euros auprès d deux fonds d’investissement : Crédit Agricole Private Equity (Cape) et Spef Ventures (filiale de Natexis Private Equity). Le premier fait son entrée dans le capital de la société exploitante de Glowria.fr, le second renforce sa position après avoir participé à un premier tour de table l’année dernière (voir édition du 13 juillet 2005). Depuis sa création en septembre 2003, Glowria.fr a levé 12,5 millions d’euros.

Première prise de position en Europe

Ce nouveau tour de financement permet à Glowria de développer ses activités à l’international. Le service de location de DVD en ligne vient de racheter son homologue allemand Dividi.de, qui se place en troisième position outre-Rhin derrière les services Amango et Amazon. Le marché britannique, le plus dynamique en Europe en matière de location de DVD en ligne, était également intéressant à scruter mais “la concurrence est vive et les acteurs sont isolés”, commente Mihai Crasneanu, PDG et fondateur de Glowria.fr.

Le marché allemand est également intéressant à explorer car c’est le deuxième pays le plus impliqué dans le monde dans les activités de vente à distance. A moyen terme, la marque Dividi va disparaître au profit de celle de Glowria.

En février, la start-up, qui comprend maintenant un effectif de 40 personnes (plus douze du côté de Dividi) a ouvert un nouveau centre logistique pouvant abriter 270 000 DVD dans le XIXème arrondissement de Pari (que l’on peut découvrir sur le blog de Mihai Crasneanu). Chaque mois, plus de 100 000 DVD passent en rotation de location pour satisfaire ses abonnés. En tout, le service dispose d’une base de 20 000 clients “actifs”.

La VOD arrive bientôt

L’autre versant d’activité concerne la vidéo à la demande. Ce service est testé par quelques centaines de clients de Glowria depuis décembre. Il sera ouvert à tous ses abonnés dès le mois prochain en attendant une ouverture grand public prévue en juin. Au démarrage, le catalogue va comprendre un millier de films à télécharger en vue d’un visionnage sur un ordinateur.

On recense désormais un petit bouquet d’acteurs impliqués dans la VOD : Canal Plus (via CanalPlay.com), TF1/TPS mais aussi France Télécom avec MaLigne TV. D’autres acteurs thématiques ont récemment pris leur place : c’est le cas de la chaîne franco-allemande Arte et du service Vodeo TV. Outre Glowria.fr, VirginMega a également des prétentions dans ce domaine (voir édition du 21 mars 2005).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur