Docker lèverait 75 millions de dollars : les grandes entreprises dans le conteneur

CloudEntrepriseLevées de fondsVirtualisation
docker-75-millions

Docker s’apprêterait à finaliser un tour de table de 75 millions de dollars pour accompagner le développement de son offre ciblant les grandes entreprises.

Pressenti pour prendre le chemin de la Bourse après un changement de gouvernance officialisé au mois de mai, Docker semble parti pour rester sur la voie du financement privé.

La société créée en France, mais qui s’est installée outre-Atlantique à défaut d’avoir trouvé des fonds dans l’Hexagone, serait sur le point de finaliser un tour de table de 75 millions de dollars.

Avec cette opération, sa valorisation atteindrait, selon Bloomberg, 1,3 milliard dollars ; sachant que la dernière valeur communiquée était de 1 milliard, à l’issue du précédent tour de financement (95 millions de dollars au printemps 2015, avec Insight Partners, Coatue, Goldman Sachs et Northern Trust).

Une partie des capitaux levés servira à la création d’une équipe commerciale et marketing qui s’adressera aux grandes entreprises, dans la lignée du lancement, en mars, d’une offre dédiée.

Celle-ci combine le runtime de Docker, des solutions d’orchestration (gestion des clusters et des déploiements), des fonctions de sécurité et des outils d’administration, comme le note Silicon.fr.

La récente nomination de Steve Singh au poste de CEO répond également à la logique de développement de l’activité auprès des entreprises. Le fondateur de Concur (gestion des notes de frais ; revendu à SAP en 2014 pour 8,3 milliards de dollars) a remplacé Ben Golub, resté directeur du conseil d’administration.

Docker montre aussi des ambitions d’expansion à l’international avec sa technologie de conteneurs qui apporte un degré de flexibilité supplémentaire aux infrastructures cloud. Un premier pas a été fait en Chine avec l’ouverture, sur le cloud Alibaba, d’un registre donnant aux programmeurs un accès gratuit aux contenus développés par la communauté.

Ce changement de braquet a déplu à certains développeurs, qui ont envisagé la création d’un fork du runtime. Docker a finalement confié son référentiel principal comme projet open source à la Cloud Native Computing Foundation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur