Domino accessible depuis un navigateur

Mobilité

Lotus annonce la sortie de sa version bêta d’iNotes Web Access. Le nouveau module permet l’accès depuis un navigateur aux applications Web Domino. iNotes Web Access cible un public recevant peu de mails.

Lotus annonce la disponibilité en version bêta d’iNotes Web Access. La filiale d’IBM offre ainsi un accès depuis un navigateur aux applications Web Domino, et cela hors connexion. Lotus propose ainsi un nouveau modèle de navigation pour parcourir le courrier électronique, les pages Web, les applications et les agendas personnels, le tout via une seule interface utilisateur de type Web. Les butineurs pourront ainsi profiter off-line de l’ensemble des applications de messagerie, d’agenda et autres applications développées pour Domino. Cette interopérabilité est possible à partir d’un navigateur Internet standard de type Netscape 4.7 ou Internet Explorer.

Lotus ne cache toutefois pas que l’utilisation d’une interface Web est contraignante lors de réception massive de mails. Cela demande effectivement beaucoup de bande passante. Aussi le produit est clairement défini pour séduire le marché des PME et du grand public. “Pour les petites structures, il n’y a souvent pas de département informatique et tout ce qui est déporté sur un serveur pour être géré de manière centrale est recherché”, estime Lotus.

Lotus travaille depuis peu à agrandir l’interopérabilité de Domino avec d’autres solutions. La filiale d’IBM a annoncé récemment la possibilité de se connecter au serveur Domino à partir d’Outlook, le client de messagerie de Microsoft. Lotus travaille aussi sur l’interopérabilité entre le serveur Exchange de Microsoft et son serveur Domino. Cette interopérabilité permettra également l’accès au contenu d’une base de données Domino depuis les applications Windows avec Domino Network File Store et depuis un navigateur avec iNotes.

La sortie officielle d’iNotes Web Access devrait être effectuée lors de Salon Lotus à Orlando en janvier 2001.

Pour en savoir plus :

iNotes sur le site de Lotus (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur