Drones : Snap aurait jeté son dévolu sur Zero Zero Robotics

EntrepriseFusions-acquisitions
snap-bourse-public

Snap veut tenter une incursion sur le marché des drones. Après Ctrl Me Robotics, un autre spécialiste serait entré dans l’escarcelle du groupe : Zero Zero Robotics.

Snap veut creuser le segment du hardware – entrevu avec les lunettes connectées Spectacles – comme un nouveau levier de croissance.

Après avoir fait l’acquisition, en début d’année, du spécialiste des drones Ctrl Me Robotics basé à Los Angeles, la firme qui exploite l’application Snapchat aurait jeté son dévolu sur Zero Zero Robotics.

Selon TechCrunch, la transaction oscillerait entre 150 et 200 millions de dollars.

Plus précisément, indique The Information, Zero Zero Robotics se serait rapproché de Snap dans le cadre d’une recherche de financement.

La société basée à Pékin et dirigée par Meng Qiu Wang s’est illustrée avec le Hover Camera Passport Drone, un appareil qui exploite la reconnaissance faciale pour prendre des selfies en vol. Il est commercialisé à 500 dollars.

La start-up fut la première à creuser ce segment particulier du marché des drones. Si Lily Robotics avait également été sous les feux des projecteurs avec un drone similaire, qui lui avait permis de réunir 34 millions de dollars, au gré des précommandes, la société a dû se résoudre à mettre la clé sous la porte.

Récemment, c’est DJI, le numéro mondial des drones grand public, qui s’intéressait au sujet avec la commercialisation du Spark, à 500 dollars.

Dans le prolongement de ses lunettes connectées Spectacles, Snap développerait son propre drone avec également des jonctions vers son app Snapchat.

La « Camera Company », comme elle se présente, tenterait ainsi de jouer la carte de la diversification en collant avec sa cible de prédilection constituée de jeunes mobinautes à la tendance geek. De plus, le marché des drones pour le grand public est en plein essor.

L’objectif est bien de trouver de nouvelles sources de revenus, au-delà de la publicité, au cœur de son business.

(Crédit photo : @Snap)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur