Du multi play, des packages et des offres d’essai pour la rentrée d’Orange

Cloud

La branche Internet de France Télécom vient de renouveler ses gammes d’offres
d’accès pour les clients résidentiels et professionnels.

Orange (ex-Wanadoo) fait sa rentrée. La branche Internet de France Télécom vient de renouveler sa grille tarifaire, tant sur les offres résidentielles que professionnelles. Côté grand public, Orange met en avant deux offres triple play baptisées “Série Limitée”. Réservées aux 50 000 premiers inscrits, elles proposent l’accès ADSL, la téléphonie illimitée vers les postes fixes et la télévision à 34,90 euros TTC par mois pour 8 Mbit/s en réception (et 800 Kbit/s en émission) ou 29,90 euros pour 1 Mbit/s en réception (et 128 Kbit/s en émission). Sans oublier un pack de 50 SMS à utiliser au cours des 12 mois d’engagement obligatoire.

Forfait auquel il convient d’ajouter 3 euros de location mensuelle de la Livebox indispensable pour bénéficier du service de téléphonie illimitée en IP. Soit respectivement 37,90 et 32,90 euros. C’est 5 euros de moins que les offres d’accès ADSL (avec télévision incluse) et téléphonie séparée. 5 euros, c’est aussi la baisse que l’opérateur a consentie sur l’offre “18 mégamax” qui passe ainsi 39,90 à 34,90 euros. Baisse dont bénéficieront automatiquement les abonnés en cours.

Si l’offre très haut débit d’Orange comprend l’accès aux services de télévision sur ADSL (hors abonnement aux bouquet TPS et CanalSat), elle n’intègre pas la téléphonie illimitée proposée à 10 euros. Ni la Livebox que France Télécom propose à l’achat pour 79 euros avec un bon de réduction de 30 euros valable jusqu’au 4 octobre. Soit un total de 44,90 euros minimum par mois pour de l’ADSL2+ et la téléphonie illimitée là où les opérateurs concurrents concentrent leurs offres autour de 30 euros.

Pour justifier cette différence tarifaire, Orange met en avant la qualité de ses services. Et, à ce titre, propose une offre d’essai. Valable jusqu’au 4 octobre, l’opération “Satisfait ou Remboursé” permet à l’utilisateur de tester le service ADSL-téléphonie-télévision pendant une période d’un mois à l’issue de laquelle il pourra résilier son abonnement sans frais.

Des efforts tarifaires, des pack tout en un, des versions d’essai… France Télécom redouble d’efforts pour conserver sa clientèle, voire conquérir les déçus, notamment, des offres alternatives. Au 30 juin 2006, Orange comptait 5,2 millions de clients haut débit résidentiels dont 2,5 équipés de la Livebox. Soit 49,8 % du marché de l’ADSL, en légère progression de 0,3 point par rapport à 2005. Plus de 1,4 million d’utilisateurs utilisent les services de téléphonie sur IP et 306 000 sont abonnés aux services de télévision en ligne.

Parallèlement, Orange fait également évoluer ses offres en direction des professionnels. Visant particulièrement les petites structures de moins de 10 salariés, le forfait “18 mégamax Pro” (et 800 Kbits/s en réception) passe de 43,36 à 39,18 euros hors taxes par mois. Les forfaits 8 et 1 mégabits restent respectivement accessibles à 35 et 30,82 euros. Un petit coup de pouce est également proposé en direction des créateurs d’entreprises qui bénéficient de tarifs préférentiels les 6 premiers mois de leur abonnement : comptez 23,73 euros par mois HT pour 1 Mbit/s, 27,91 euros HT/mois pour 8 Mbit/s et 30 euros HT/mois pour 18 Mbit/s.

Ces forfaits s’accompagnent de services optionnels : “Téléphone Illimité Pro+minutes mobiles et monde” qui, pour 15 euros HT mensuel, intègre notamment 40 minutes d’appel vers les destinations international sur les fixes et mobiles (y compris en France) et des services de messagerie vocale; l’accès de 2 heures mensuelle au réseau Orange wi-fi est proposé pour 10,03 euros HT. Enfin, nombre de services d’assistance et d’installation sur site accompagne les offres. De quoi répondre aux besoins spécifiques des petites entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur